Nicolas Sarkozy : “je crois au travail et je crois à la famille”

Download PDF

De passage à Cholet pour ses voeux au monde économique, le président de la République a déclaré qu’il croyait au “travail” et à la “famille” en défendant de nouveau les mesures du paquet fiscal votées juste après son élection lors de l’été 2007.

Nous avons supprimé les droits de succession comme je l’avais promis. Et je l’ai fait car je crois au travail et je crois à la famille, a déclaré Nicolas Sarkozy. Dont la réforme, votée en 2007, a permis d’exonérer 95% des successions contre 85% auparavant.

“Ce sont des valeurs structurantes de notre société. Je continue à penser que lorsqu’on a travaillé toute sa vie, payer des impôts toute sa vie, il est normal de pouvoir transmettre à ses enfants le fruit d’une vie de travail en franchise d’impôts.

“Que ceux qui ne sont pas en accord avec cette politique -et c’est leur droit- annoncent aux Français qu’ils rétabliront les droits de succession si vous leur confiez la responsabilité. Faisons ce débat, je l’attends avec sérénité. Nous avons détaxé les heures supplémentaires, nous avons mis fin au carcan des 35 heures” a rappelé Nicolas Sarkozy.

Comme si la défense de la famille se résumait à la quasi-suppression des droits de succession !

AL