26 comments

  1. a.picadestats

    Je crains le pire pour la suite…chacun va y aller de son interprétation…quelle chance Jésus n’est pas encore en jeans délavé et déchiré!!!
    De plus on ne voit pas la plaie du coté…cela ne correspond pas à la description de l’évangile.
    Bref!Cela fait partie de la descente généralisée de la France.

  2. Erick

    Avec sur la croix, quasiment cachée, un Christ tout habillé et couronné… D’ou sort-il: du Nouveau Testament ou de la Torah révisée par le Talmud ?

  3. Colline

    Même avec la couronne, pas terrible !
    Tant d’objets catholiques sont en vente aux enchères. Les épiscopats feraient mieux de les racheter et de mettre en oeuvre des procédures, pour éviter le pillage des églises et des sacristies plutôt que de se hasarder à de telle dépense, d’ailleurs disproportionnée en comparaison aux entrées d’argent. Si les fidèles savaient ce qu’a coûté cette croix, continueraient-ils à donner au denier du culte ??? Moi NON

    • CICERON

      Apres le mobilier de mauvais gout (autels nouvelle tendance fleurissant un peu partout dans telle ou telle église) autour du crucifix (et donc de NSJC)! A vomir! En attendant les édifices sont pilles incendies vandalises vendus ou bien détruits (nouvelle tendance également)! Quel sinistre spectacle!

  4. Je n’aime pas du tout cette oeuvre; sur Sa Croix, Jésus-Christ a été dépouillé de ses vêtements, sa couronne était d’épines qui transperçaient son Crâne (le Chef-Sacré), d’où son Sang coulait. On la dirait en carton-pâte avec des coulures de sang qui ne sort ni des yeux ni des plaies de la tête et cette couronne d’or à l’opposé de celle, cruelle, que nous, pécheurs, lui avons enfoncée. Cette croix ne porte pas à l’adoration ni à la repentance comme les croix représentant le Christ s’offrant à la mort pour nous racheter.

  5. Isambart Busquet

    L’art contemporain, choisi au Mans, voile cependant un certain nombre de vérités historiques et techniques :
    La couronne du Christ était une couronne d’épines, et le Saint Suaire de Turin montre que cela laissait des traces sanglantes sur le front et dans les cheveux du supplicié.
    Les vêtements du Christ ont été partagés par les soldats, il était donc nu ou fort peu vêtu.
    La crucifixion amène le corps du supplicié à rechercher un équilibre entre les douleurs des poignets et celles de la pression sur les clous des pieds afin de permettre la respiration, par un mouvement vertical alternatif, exténuant le supplicié.
    Je ne suis pas sûr que la vénération du “Christ de Goudji” amène les fidèles à comprendre ce que le Christ a souffert pour notre rédemption.
    La nouvelle évangélisation cherche-t-elle à cacher cette réalité ?

  6. joachim

    Désolé pour le diocèse du Mans et son évêque, mais cette croix est vraiment affreuse ! On croirait voire une effigie idolâtrique, un christ genre play-mobile ! Et dire que cela a dû coûté très cher !

  7. P.Jean-François Thomas s.j

    Le Christ en Croix habillé comme un empereur et couronne en tête est une représentation très antique et traditionnelle, à la fois en Occident et en Orient (il en existe un très impressionnant à la basilique Saint Remi de Reims dans une chapelle latérale) Le problème avec ce nouveau crucifix est sa grande laideur et son style kitsch (mais cela est le style habituel de cet artiste, coqueluche actuelle d’une partie des évêques et du clergé). Si vous voulez comparer, contemplez le très beau crucifix en majesté de l’abbatiale de la Sainte Madeleine du Barroux. Telle est sans doute la différence entre l’art hérité de la Tradition et celui qui est assujetti à l’esprit du temps et au profit financier.

    • Merci, mon Père, de ce rappel historique.
      Merci aussi d’avoir donné en exemple le Christ du Barroux

      Pour avoir vu de près dimanche dans la cathédrale du Mans ce Christ en gloire dont la croix est le trône, je peux témoigner qu’il est très impressionnant.
      Je ne pense pas que ce soir le cas de ces commentateurs qui interviennent parfois sous pseudo…

      Cf. http://paroisse-de-savigne.over-blog.fr/2013/10/b%C3%A9n%C3%A9diction-et-installation-de-la-croix-de-la-cath%C3%A9drale.html

      Ensuite, “les goûts et les couleurs”…

      En UDP

      Abbé Gaëtan de Bodard+,
      prêtre du diocèse du Mans

    • GRENET

      Tout à fait d”accord avec votre commentaire. Cette croix n’invite guère à la prière et casse la perspective quand on est dans la nef : avant sa présence, le regard était emporté vers la pureté de la voûte gothique du choeur et la luminosité d’un vitrail. Aujourd’hui, cette oeuvre choque et n’élève guère à la contemplation. De plus, en cette période où tant de concitoyens sont confrontés à de réels problèmes économiques était-il judicieux d’investir une telle somme (que je préfère taire même si le diocèse fait appel aux dons dans la presse locale) ???” La gloire de Dieu c’est l’Homme vivant,”la nouvelle évangélisation ne doit-elle pas plutôt avoir le souci des plus pauvres et de l’accompagnement de chacun dans la simplicité et la discrétion???

  8. Pachi

    Vous ne comprenez décidément rien à cette œuvre qui a bien pour but l’évangélisation de nos contemporains. Un Christ sanguinolant ne parlera pas aux plus éloignés de l’Eglise. Alors qu’un Jésus style gangsta-rappeur ça interroge, et ça permet de s’indentifier…

    Et après cela ils feront une campagne pour que l’on donne plus à la quête car le chauffage coûte cher…
    Mgr Le Saux… Ou plutôt le sot!

  9. mangouste

    @P.Jean-François Thomas
    Tout à fait d’accord avec vous quant à votre analyse. Le Christ du Barroux est inspiré d’un Christ roman germanique.(Christ originaire d’Erp de 1170, aujourd’hui au musée de Cologne)
    @ Erik
    Jusqu’au XII/ XII siècle, le Christ était représenté en gloire, à la fois crucifié et ressuscité, ce qui théologiquement est plus exact. ex: Christ en majesté du XII originaire d’Ellar en Pyrénées catalanes, Christ en majesté du Puy etc…

  10. remond

    il y a eu des Christ habillé mais celui-ci a vraiment un “drole de visage blanchatre” mais votre photo ne révèle pas les vrais couleur , mais les ventes d’objets religieux ne manque pas et donc quelle idée de dépznser des sommes importantes pour ce genre de choses

  11. AUBERT Roger

    Prions pour ceux qui ont autorité pour interdire de telles laideurs et aberrations et qui laissent faire. Tout cela est orchestré centralement par ceux qui ont décidé de détruire l’Eglise catholique… et ce n’est qu’un début, Bien que les persécutions qui atteignent tous les domaines et tous les pays aient un niveau jamais atteint, il faut, dans la plus grande paix faire confiance et être sûr de l’aide pour… le martyre s’il le faut.
    Qui peut refuser une telle couronne de gloire!
    Dieu le Père a la situation bien en main… mais que d’âmes perdues à jamais… Les deux tiers… d’après ce que la TSVM dit dans plusieurs messages à l’Escorial.
    La plus grande persécution, c’est oublier de donner aux enfants la notion de péché dans la catéchèse actuelle. Plus aucun enfant ne sait vraiment se confesser en sortant de ces cours qui offenses Dieu… C’est l’apostasie programmée pour les enfants dans l’inconscience généralisée des chrétiens et des prêtres modernistes qui défendent cette nouvelle et fausse religion. Ils répercutent des consignes, des fausses pédagogies venues de la hiérarchie (idées nées dans les loges et acceptées pour être transmises). C’est là qu’il faut soigner l’Eglise..d’abord… Dans la formation des catéchistes et l’initiation des enfants qu’on condamne virtuellement à la plus terrible des morts, la seconde mort. Ils entrent dans la vie, dans le monde scolaire, absolument sans défense. On n’en peut plus fermer l’oeil tant c’est terrrrrrrible!

  12. professeur Tournesol

    Certes ce Christ n est pas très reussi esthetiquement ( des goûts et des couleurs…) .
    Par contre la representation du Christ crucifié et agonisant n est pas la seule representation possible. Durant le 1er millenaire en Occident, et encore aujourd hui en Orient, on a plutôt representé le Christ en majesté. Rappelons surtout que la croix n a de sens que par la resurrection.

  13. calmein

    comment pouvoir même prier devant une telle nullité .Le Christ s’est offert pour nous sauver sur la croix et savoir que son regard se pose sur chacun de nous est tellement fort plein d’amour dans sa souffrance offerte . allez à torrecuidad voir le CHRIST en croix dans la chapelle de gauche , il vous parle

  14. David

    HORRIBLE. Rien à rajouter. Mais qu’ont-ils tous dans la tête pour nous imposer ces horreurs ? Les églises ne sont-elles pas déjà assez vides ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *