Ontario : les enfants échappent à l’éducation (homo)sexuelle. Pour l’instant…

Download PDF

Canada (Ontario). Les parents et les défenseurs de la famille peuvent se réjouir. Le Premier ministre de cette province canadienne, Dalton McGuinty, a finalement décidé jeudi de ne pas introduire à l’école un nouveau, très explicite et malsain programme d’éducation sexuelle prévu pour commencer cet automne.

Le directeur exécutif de la Canada Family Action (site), Brian Rushfeldt, confie avoir été consterné à la vue de ce nouveau programme dont l’ambition était d’inculquer aux têtes blondes des notions comme “l’orientation sexuelle”, “les rapports anaux” et bien sûr… la théorie du genre.

“Toute personne saine d’esprit dirait ‘Non, vous ne pouvez pas parler de ça à un enfant de huit ans car ils n’ont aucune idée de ce que cela signifie’ explique-t-il. “C’était assez effrayant d’imaginer de soi-disant ‘experts’ tenter de faire ça à nos enfants”.

Mais la Canada Family Action reste prudente. “Parce que le Premier ministre de l’Ontario n’a, par le passé, pas toujours tenu ses promesses, nous ne sommes pas certains de pouvoir le croire. Il a dit qu’il avait fait marche arrière, que le nouveau programme d’éducation sexuelle était mis de côté pour une durée indéterminée. Pour moi, cela signifie qu’il va tenter de le faire passer par d’autres moyens, bien que j’espère que cela ne soit pas vrai.”

“Il est devenu assez évident que nous devons sérieusement repenser ce programme” a quant à lui déclaré à la presse Dalton McGuinty. “Il est important que nous écoutions très attentivement ce que les parents nous disent (et) il est clair que notre projet les a mis mal à l’aise” a-t-il expliqué.

Dans cette histoire, l’opposition de parents fédérés par des associations chrétiennes et le refus annoncé des écoles catholiques de suivre le nouveau programme auront été décisifs.

Arthur Leroy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *