Répression des consciences dans l’état de Washington

Download PDF

L’état de Washington est accusé d’attenter à la liberté religieuse des citoyens en prévoyant des sanctions contre les pharmaciens qui refusent de vendre la « plan B pill », la pilule du lendemain locale, qui a des effets abortifs. Trois plaignants ont saisi par le biais de leur avocat la justice contre une mesure qui pourrait leur faire perdre leur licence de pharmaciens et donc le droit d’exercer. Le Fond Beckett pour la Liberté Religieuse a dit être confiant dans le fait que la justice « n’autorisera pas cette discrimination pure et simple contre la foi ». Les pharmaciens rappellent qu’ils ne font que suivre leur conscience, ce qui est autorisé dans tous les autres états du pays, et signalent systématiquement tous les établissements où ces contraceptions sont disponibles à ceux qui les demandent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *