Robert Ménard persiste et signe

Download PDF

menardLundi soir à 18h40 dans l’émission “Morandini!” (Direct 8), l’animateur du même nom a reçu l’ancien secrétaire général de l’association Reporters sans frontières Robert Ménard et lui a demandé de répondre aux accusations d’homophobie qui ont suivi sa déclaration relative au film de propagande homosexuelle “Le Baiser de la lune”. C’était il y a une semaine dans l’émission “Cactus” sur Paris Première :

Moi je n’ai aucune envie que mes enfants voient ça. Moi j’ai envie que mes enfants aient une sexualité hétérosexuelle, je n’ai pas envie d’autre chose. Moi, ma petite fille, je n’ai pas envie qu’elle soit confrontée tout de suite à ce genre de questions. Elle aura bien le temps de le faire et, quand je vois les réactions des syndicats d’enseignants qui hurlent une fois de plus, je dis que j’en ai marre des syndicats d’enseignants qui, dès que l’on dit ce que je viens de dire, vous traitent d’homophobe et de réactionnaire!”

Face à une militante homosexuelle et à Jean-Marc Morandini, Robert Ménard a réagit :

“Je ne comprends pas l’objet de la polémique. Qu’on vienne me donner des leçons est odieux ! Mais enfin, ça ne va pas bienJe redis que je préfère avoir des enfants hétérosexuels car c’est plus facile dans notre société. C’est tout. C’est plus simple. Je ne fais pas de mea culpa sur le fond ni sur la forme. Je ne supporte pas d’être traité d’homophobe. Mais je ne présente pas d’excuses, j’en ai marre de cette société où dès qu’on dit quelque chose, on doit s’excuser. Chacun a son avis. Je pense que la communauté homosexuelle saute sur le moindre propos pour lancer des accusations. J’assume tout ce que j’ai dit. Et non, pas d’excuses!”

Arthur Leroy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *