J’ai participé à un débat télévisé sur la « gestation pour autrui »

Download PDF

J’en suis tombée des nues. J’ai été invitée à participer à un débat télévisé sur la procréation assistée et la « gestation pour autrui » au profit des couples homosexuels. L’enregistrement – dans les conditions du direct – s’est fait lundi soir, très tard, pour la nouvelle chaîne TNT « Numéro 23 », dans l’émission « Hondelatte dimanche ». Christophe Hondelatte s’est donné pour mot d’ordre de n’exclure personne, d’aborder les sujets les plus difficiles. En m’invitant ès-qualités de directrice de Présent et de vice-présidente de l’AGRIF, on peut dire qu’il a démarré fort dans le refus de l’exclusion !

Bref, débat intéressant, difficile : c’était face à deux homosexuels tout à leur bonheur d’avoir obtenu deux bébés nés en même temps d’une même mère porteuse, à partir de deux ovules obtenus auprès d’une donneuse, chacun étant l’enfant d’un des « deux papas ». Il y avait aussi le président de l’Association des familles homoparentales, Alexandre Urwicz, avocat de son état, et plusieurs autres personnalités plus ou moins favorables à l’« homoparentalité », comme Stéphanie Duncan, qui anime une émission sur les femmes sur France Inter, et le député européen EELV de Marseille Karim Zéribi. Pour exploser les poncifs et mettre un coup de piment : Elisabeth Lévy.

Comment m’en suis-je tirée ? J’espère pas trop mal, mais n’étant pas habituée des caméras… 

A voir sur Numéro 23 le dimanche 23 décembre à 20 h 45.

Dès le dimanche 16 décembre, pour la première de l’émission, outre un débat sur le Bloc identitaire (« Faut-il l’interdire ? »), et un autre sur Notre-Dame-des-Landes, on pourra voir Tugdual Derville d’Alliance Vita s’exprimer sur le « mariage pour tous ».

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner 

© leblogdejeannesmits

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *