Les forces du progrès s’acharnent sur le lycée Gerson

Download PDF

Le lycée Gerson, qui avait été victime d’une cabale montée de toutes pièces en avril 2014, voit les forces progressistes continuer de s’acharner sur son sort. Accusé d’avoir fait intervenir des militantes de l’association Alliance Vita, présidée par Tugdual Derville, qui auraient assommé les innocents élèves de condamnations impitoyables au sujet de l’avortement, le lycée privé catholique sous contrat avait été pris dans la tourmente médiatique, et les démentis qui n’avaient pas manqué de venir invalider la thèse fantaisiste de l’endoctrinement intégriste n’avaient bien évidemment pas eu l’écho que les « témoignages » à charge. C’est désormais sur le plan financier que le lycée subit des attaques : le conseil régional d’Ile de France a décidé de lui retirer les subventions qu’il lui accordait. Pas de problème pour financer le planning familial, en revanche, un lycée, un établissement que choisissent des parents pour épargner à leurs enfants les affres d’une Éducation Nationale qui part en morceaux, ce n’est certainement pas une nécessité, et on peut même se permettre de punir les catholiques pour leur défense du droit naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *