Marine Le Pen ne soutiendrait pas en France une réforme de l’IVG à l’espagnole

Download PDF

 

 
Marine Le Pen a déclaré hier à des journalistes espagnols qu’elle ne soutiendrait pas, en France, une loi

sur l’avortement similaire à celle que prépare actuellement le gouvernement de Mariano Rajoy.

 
Ces journalistes l’ont interrogée sur ce point, mercredi, à la fin de sa conférence de presse sur la politique internationale.
 
« L’Espagne doit pouvoir choisir ses propres lois. Mais je peux vous dire que je ne soutiendrais pas une telle loi en France », a-t-elle déclaré. Elle a ajouté qu’elle n’a pas l’intention de « limiter l’accès à l’avortement en France tel qu’il existe actuellement », tout en ajoutant qu’il faut en France mettre en œuvre des aides pour accompagner les femmes qui veulent garder leur enfant.
 
Commentaire d’Infocatolica, d’où je tire cette information :
 
« De ses paroles, on déduit qu’elle est d’avis que les femmes qui ne veulent pas garder leur enfant peuvent le tuer impunément avant sa naissance. »
 
Rappelons que l’avant-projet de loi espagnol maintient la possibilité d’avorter dans des conditions définies par la loi, à savoir dès lors que la femme court un danger pour sa santé physique ou mentale, attestée par deux médecins indépendants, à poursuivre sa grossesse. Un projet qui est très loin de satisfaire les défenseurs de la vie, même s’ils sont heureux de la portée symbolique importante de la fin du « droit » à l’avortement instauré sous Zapatero. Des vies pourront être sauvées… encore qu’en Grande-Bretagne, le critère du danger pour la santé mentale autorise aujourd’hui quelque 200.000 avortements par an.
 
Je précise également que les paroles de Marine Le Pen rapportées plus haut ne sont pas verbatim, puisque je les ai traduits depuis l’espagnol, alors qu’elle les a vraisemblablement prononcées en français.
 
• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

 

© leblogdejeannesmits

 

 

18 comments

  1. zézé

    Un accompagnement pour garder son enfant ? je rêve… pincez-moi. Avant de faire un acte aussi important il est quand même judicieux d’en connaître les suites non ?
    Si l’on “couche” avec quelqu’un qui n’est pas son mari on sait qu’il y a 100% de… chance d’avoir un Bébé 9 mois après… nos Mères nous expliquaient cela AVANT; ET la chasteté était la première des choses à faire lorsque l’on était chrétienne… Ah c’est vrai j’oubliai on est en 2014 où tout est permis surtout de TUER; mais pour qui vais-je voter ?

  2. Courivaud

    dont acte,

    surtout lorsque l’on sait que Mme Smits a toujours soutenu le front national, quoiqu’il arrive, dans le journal “Présent”. Tout le monde peut se tromper….

    Mais il faut être objectif aussi lorsque l’on est une agence d’information en ligne pour ne pas ressembler à l’AFP et à la presse classique, où il n’y a plus que la liberté des financiers :

    1) d’une part, parce que l’on comprend, à travers cette annonce, qu’au Front national, c’est la “ligne Phiilippot” qui l’emporte (il y a déjà un précédent : la “non-intervention” du FN dans le débat sur le mariage pour tous) ;

    2) et il y a d’autres partis “de l’ancienne majorité” (v. par exemple, une déclaration de M. Wauquiez, UMP, faite hier à l’assemblée nationale) qui s’inscrivent dans la même ligne.

    Il ne faudrait pas que cette annonce faite par Mme Smits sur le FN “complétée” par cette omission sur l’UMP soit compris comme un signal à donner aux “bons catholiques” de voter UMP et de rejeter le FN alors qu’en réalité, l’un comme l’autre ont abandonné pour l’essentiel toute référence à la loi naturelle (le Décalogue, pour commencer).

    Une mise au point par “Riposte catholique” s’impose.

    HC

  3. toto

    Malgré les précautions d’usage, tout cela confirme que Marine Le Pen et Philippot sont de faux amis des défenseurs de la vie et de véritables ennemis de la vie.
    Bas les masques, les partis sont dans le système: “culture de mort toute!”

  4. rocheteau

    une preuve de plus que tous les politiciens de France sont pourris et qu’on ne peut accorder sa confiance à aucun… désolant….
    quand donc se lèvera le chef qu’il nous faut pour sauver la France ? il nous faut un Saint Louis !

    • Jean de Préaudet

      Vous êtes dans le vrai, cher ami Rocheteau. Pourquoi ne pas nous regrouper informellement ( sans déclaration officielle type Waldeck-Rousseau modèle 1901 ), au cri de: vive Saint Louis ! pour restaurer , quand Dieu le voudra, l’ état chrétien qui manque cruellement à la France et à l’ Eglise catholique, apostolique et romaine. Premier objectif ? célébrer avec tout l’ éclat possible le huitième centenaire de la naissance du saint roi le 25 août prochain ( le 25 avril serait plus exact mais le délai est déjà trop court ), ne fût-ce que pour apprendre à des millions de Français de coeur ou de papier que la France, dans son âme chrétienne et dans son corps royal, est née de l’ Eglise ,et qu’ elle meurt aujourd’hui d’ en être séparée.
      Montjoie et Saint Denis !
      Jean de Préaudet.

    • Françoise Authosserre

      Certains préconisent le vote blanc. Et le retour à la royauté. D’autres diront “Faut pas rêver”.
      Il ne reste plus que la mise en application concrète de mesures d’accompagnement de la future mère (tout le contraire de ce qui se passe en France) pour la décider à garder son enfant, quitte à le donner à l’adoption – et la prière.

  5. Garmon

    Quel manque de courage ! C’est l’aboutissement d’une “normalisation” du FN, parti dont j’abhorre les idées. Au moins c’est clair.
    Le grand échec de notre cause, dans le domaine de la “politique politicienne” niveau auquel il faut savoir descendre, c’est qu’il n’y a pas eu 10000 parisiens LMPT s’inscrivant à la primaire de l’UMP à PARIS pour écarter Moriset Nathalie Koszusko (excusez l’orthographe peut-être erronée) car si cela s’était produit quel avertissement aux pleutres : nous aurions été mobiles et pas seulement déterminés “Soyez rusés comme des serpents” a dit Notre Seigneur Jésus Christ et notre jésuite de pape se dit un peu “furbo” (madré, roué).

  6. lea

    Oui, Marine Le Pen semble aveuglée par Florian , l’amour est aveugle, mais un chef de parti ne peut se laisser entraîner à la démagogie, là elle perd du terrain .
    Y aurait-il une machine à perdre en route ? A quel jeu joue le transfuge Philippot ? je suis très perplexe et sollicite un éclairage de la part du FN . Et qu’en pense Jeanne Smits ?

  7. Montjoie

    Dommage madame Le Pen!
    J’allais voter pour vous, mais visiblement la franc maçonnerie a infesté votre parti. Je ne crois pas être le seul catholique à me détourner ainsi. Je ne désespère pas bien au contraire, je sais maintenant que seul le salut viendra d’un retour à la monarchie sacrale lorsque Dieu le voudra, et le temps n’est plus très loin.
    Jésus Christ vrai roi de France régnera par son élu. Au diable démocratie, partis et régime parlementaire de la politique du pire.
    Montjoie.

  8. Franz

    Le FN n’est pas un parti confessionnel. Je ne comprends pas comment des catholiques peuvent attendre de ce parti des avancées pour rétablir l’Etat chrétienté et un programme inspiré par des convictions religieuses chrétiennes. Voter FN pour un catholique pratiquant est certainement une option raisonnable à ce jour étant donné l’antichristianisme de l’immense majorité des partis en présence (à gauche certes mais aussi dans votre droite éclectique) et la mollesse des chrétiens démocrates sur des sujets épineux et même en matière de doctrine. Les acquis seront plutôt structurels que religieux (immigration, économie libérale,…). Reste à choisir soigneusement pour qui voter au sein du parti même, choisir des personnes plutôt que des partis, ce qui demande un “travail” de renseignement fiable, et encore faut-il que nos candidats ne nous mentent pas sur leurs intentions. La ligne Gollnisch me semblant plus acceptable pour un catho. En l’absence d’un véritable parti catholique…

  9. karr

    Avant de condamner le FN et Mme Le Pen il me semblerait judicieux de connaître le programme du FN.
    Je suis catholique pratiquant et j’adhère depuis des années au FN,je ne vois nul part dans le paysage politique français un mouvement nous permettant d’envisager une véritable politique d’avenir pour notre pays en dehors du FN.
    Le FN est un jeune mouvement politique comparé aux socialistes et à l’UMP “gaullistes”,nous les avons tous eu,le FN sera sans doute plus ouvert au dialogue avec nous,les opposants à l’avortement,que les vieux partis .
    Nombre d’électeurs du FN sont catholiques,Monsieur JM Le Pen n’a jamais caché son appartenance à notre héritage chrétien et à ses valeurs.
    Je ne connais aucun parti politique ayant dans son programme l’abolition de la loi permettant ce crime qu’est l’avortement,soyons lucides ,un tel programme est voué à l’échec d’entrée de jeu,sachons choisir un parti avec lequel il sera possible de discuter!

  10. PROTTE Alain

    Grande déception Marine et Florian,.mais le jeu s’éclire.
    C’est donc positif.
    Les ambitions ne peuvent pas se nourrir que de grandeur d’âme et la politique est la politique.
    Le salut de la France ne passera pas par ce Front…de la pensée unique internationale.
    Jean-Marie regrette peut-être que la loi Veil n’ait pas été promuguée dés 1968. Il aurait moins honte.aujourd’hui..

  11. BUY Françoise

    Enfin , son vrai visage ….. Plaide pour ses électrices , pour elle même , et oublie le métissage , qui , lui , ne veut pas de l’avortement !
    Que le Florian joue un rôle dans cette affaire, ce n’est pas avéré.
    Encore une fois , le naturel revient au galop…Où est la différence avec l’UMP , à part euro et Schengen ??
    Seulement des mots .
    FBR

  12. Aider les femmes qui veulent garder leur enfant”, VOILA la phrase à retenir, mais nous savons que les journaleux écrivent ce qui peut faire du négatif et du vulgaire pour vendre.
    Marine a RAISON, 220.000 enfants tués dans le sein de leur mère, un génocide qui se poursuit et qui s’aggrave.
    HONTE aux tueurs d’enfants. D’ailleurs Hollande n’en parle pas suite à sa visite au Pape FRANCOIS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *