Un évêque écossais compare avortement et holocauste

Download PDF

L’évêque catholique de Motherwell, en Ecosse, est devenu la cible de toute la presse « bien-pensante » au Royaume-Uni en osant comparer l’avortement aux atrocités du camp d’Auschwitz. Mgr Joseph Devine s’est exprimé cette semaine à la suite de la relaxe de deux militants chrétiens poursuivis pour avoir brandi des affiches montrant des « produits d’avortement » (comme les nomme la profession médicale) lors d’une manifestation pour le respect de la vie devant une clinique d’avortement à Brighton, en Angleterre.

 Mgr Devine s’est félicité de la relaxe, affirmant : « De telles images ne devraient pas être effacées de la conscience publique, pas plus que des images de famine ou de la réalité de la guerre. Si nous ne pouvons pas confronter l’image, comment pouvons-nous concevoir de justifier la réalité » qu’elles représentent, a-t-il demandé.

 « Je n’ai aucun doute que la publication des photos des victimes d’Auschwitz et de la voie ferrée de Birmanie ont fait comprendre les horreurs de catastrophes aussi maléfiques de manière beaucoup plus efficace qu’un million de paroles d’intercession. Deux cent mille avortements ont lieu en Grande-Bretagne chaque année. Pourquoi le lobby pro-choix est-il à ce point aux abois pour vouloir cacher la réalité de l’avortement au public ? »

Le dit lobby ne s’est pas fait attendre. Le Service britannique de conseil pour la grossesse (British Pregnancy advisory service) a qualifié les propos de Mgr Devine d’« incendiaires » par la voix de son porte-parole, Claire Murphy. « Je crois que la plupart des gens trouveraient cela totalement méprisable de comparer l’avortement à l’Holocauste. C’est profondément insultant pour les millions de personnes juives qui sont mortes pendant la Seconde Guerre mondiale. Je ne peux pas m’imaginer que quiconque puisse ressentir que la comparaison entre l’avortement et l’Holocauste puisse être une analogie utile ou pertinente. »

 Le groupe « Abortion Rights » (Droits à l’avortement) pense quant à lui qu’il est « totalement inapproprié » qu’un membre de la communauté catholique se laisse aller à des « déclarations qui semblent justifier un comportement de harcèlement ». Pour l’association humaniste britannique, le prélat fait preuve d’un « manque tordu de perspective morale ».

 • Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner  

© leblogdejeannesmits

 

 

2 comments

  1. Dominic Larkin

    Jean-Paul II a pourtant fait une réflexion similaire dans Mémoire et Identité. L’enfant que porte une femme est-il moins humain ou moins innocent qu’un malheureux prisionnier d’un camp d’extermination. Les avortements ne sont-ils pas une forme d’extermination de masse promue par Margaret Sanger, une eugéniste reconnue et la fondatrice de Planned Parenthood ?
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2005/02/23/jean-paul-ii-fustige-l-avortement-en-le-qualifiant-d-extermination-legale_399156_3214.html

  2. Melmiesse

    Les pro-avortement mettent la raison au service de leurs désirs; les pro-vie examinent la réalité: les produits d’avortement et concluent ensuite; les pro-avortement regardront peut-être la réalité en face un jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *