En plein Pigalle, la Chapelle Sainte Rita pour évangéliser

Download PDF

Les commentaires de la chaîne Direct 8 ont beau être idiots et fatigants, le reportage est très beau :

Thibaud COUPRY

6 comments

  1. David de Montpellier

    Les commentaires sont idiots en effet , quand la journaliste a dit :”Pascal a flairé une recrue ” Mais c’est du grand n’importe quoi.
    Gloire à Dieu pour ce beau reportage. Il ne faut pas hésiter à se dire Catholique. J’ai l’impression qu’on oublie un peu que ce beau pays est un pays catholique avant d’être un pays laic

  2. Michel

    Ceci me ramène en pensée au bel extrait du livre de Mgr Cattneoz “Une charte pour l’enseignement catholique…”:
    Dans l’évangile de saint Marc. Tout a commencé au bord de la mer de Galilée (Mc 1, 16-20): un regard, une parole et une vie transformée.
    Jésus a vu Simon et André, il leur a dit: “Venez à ma suite, je ferai de vous des pêcheurs d’hommes”, et aussitôt, laissant leurs filets, il le suivirent. Puis il vit Jacques et Jean, son frère, les fils de Zébédée, il les appela aussitôt, laissant dans la barque leur père avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite.
    Expliquant un jour cet évangile à des petits enfants, l’un d’eux me dit: “Ma maman, elle m’a dit qu’il ne fallait jamais suivre un étranger!”
    Pris de court, je les ai invités à chercher avec moi pourquoi Simon, André, Jacques et Jean ont suivi Jésus sans poser aucune question: le regard de Jésus est-il un regard d’homme, ou le regard même de Dieu? Nous avons découvert émerveillés que le regard de Jésus était un regard plein d’amour, d’un amour puissant.
    Je leur ai posé alors une deuxième question: la parole de Jésus est-elle une parole humaine ou la parole même de Dieu? Et de nouveau, nous avons découvert émerveillés que la parole de Jésus était la parole même de Dieu.
    Alors, nous rappelant les mots du prophète Isaïe – “Ma parole ne me revient pas sans avoir accompli son oeuvre” – tout devenait clair: le regard d’amour de Dieu avait enveloppé ces hommes de tout le poids de son amour, la parole de Jésus avait accompli son oeuvre dans le coeur de ces hommes et leur avait donné la force de tout quitter pour suivre Jésus.
    Oui, tout commence par un regard, une parole, et nos vies sont transformées, nous voilà partis à la suite de Jésus.

  3. Zacch

    En effet les commentaires sont niais et inappropriés. Peut-on reprocher aux journalistes, les nouveaux clercs d’aujourd’hui, leur ignorance en matière religieuse. Ils sont le pur produit des écoles de cette république qui a balayé Dieu de tout espace public.

  4. Via

    Les commentaires des journalistes sont en effet assez idiots mais il faut reconnaître que les méthodes de la paroissienne sont parfois limite, son insistance vraiment lourde étant parfois à la limite du respect de la liberté des gens.

  5. David de Montpellier

    Vous trouvez la paroissienne insistante? personnellement je ne pense pas. Elle est un peu zélée mais pas insistante. Et puis pour gagner des âmes à Dieu est ce qu’il ne faut pas faire du zèle parfois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *