25 ans au Liban

Download PDF

Image-2-copie-4.png

 

Sous ce titre, le dernier numéro de la lettre de l’Association Saint-Pierre d’Antioche et de Tout l’Orient (n° 41) dresse le bilan de sa présence au pays
des Cèdres, sous l’autorité spirituelle et morale de l’abbé Tournyol du Clos, membre fondateur de la Fraternité Saint-Pierre (à droite sur la photo, avec l’abbé Bisig lors d’une rencontre avec
Jean-Paul II en 1999).

L’Association Saint-Pierre d’Antioche (ASPA) a été fondée « il y a une vingtaine d’années par de jeunes français qui s’étaient succédés au Liban pendant
cinq an de guerre et avaient partagé
la vie et les souffrances de leurs frères chrétiens. » L’aide fournie l’est essentiellement dans le domaine de l’enseignement et dans
l’aide médicale, principalement auprès des orphelins. Au plan spirituel, des retraites, des conférences, l’envoi de livres de doctrine et l’aide aux séminaires furent des actions menées.
« Un nombre important d’Exercices spirituels selon la méthode de saint Ignace furent organisés avec l’aide d’une vingtaine de prêtres français ».

Pendant des années, la sensibilisation du public à la chrétienté du Liban permit de récolter des dons réguliers. Aujourd’hui, les dons sont en baisse et l’ASPA
lance un appel, car la mission n’est pas terminée.Les intentions de messes, notamment, sont une aide efficace. Les messes dîtes le sont « dans la richesse des rites traditionnels orientaux
».

 

Pour en savoir plus, on peut prendre contact avec l’ASPA auprès de son secrétariat, 21 rue des Acacias 66 680 Canohès.