La situation aux Philippines

Download PDF

Le site Rorate Cæli a publié un intéressant post concernant la célébration de la messe selon la forme extraordinaire aux Philippines. Il ressort de cette étude que celle-ci est désormais célébrée de manière quotidienne au Séminaire Saint Maximilien-Marie à Paranaque. Le célébrant est unfrère mineur conventuel, le même ordre que saint Maximilien Kolbe. Manille contient maintenant quatre lieux de célébration quotidienne de l’usus antiquior (trois motu proprio et un prieuré de la Fraternité Saint-Pie X). Plusieurs évêques à la retraite ont célébré ou célèbrent cette messe.

Rorate Caeli indique aussi le décès le 18 octobre dernier de Mgr Melancio De Vera, ancien recteur de la cathédrale de Manille. Bien qu’ayant accepté la réforme liturgique il a continué à célébrer la messe traditionnelle entre 1970 et 1987, année où l’usus antiquior a été à nouveau autorisé en vertu du motu proprio Ecclesia Dei. Avec sa mort, la seule messe traditionnelle dans l’archidiocèse de Manille a disparu, créant cette situation paradoxale que la situation de l’usus antiquior est aujourd’hui pire qu’en 1987 dans ce diocèse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *