L'abbé Ribeton participera aux États-généraux du christianisme

Download PDF

L'abbé Vincent Ribeton

L’hebdomadaire La Vie organise du 23 au 25 septembre prochain, à l’Université catholique de Lille, les États-Généraux du christianisme qui consistent en « trois jours de rencontres, de débats, de prière et de fête pour, ensemble, s’interroger » sur « la place et le rôle du christianisme dans la société contemporaine ». De très nombreux invités prendront la parole au sein de débat ou d’atelier. On retrouvera (programme ICI), par exemple, Xavier Lacroix et Pascal Bruckner, Tugdual Derville ou Marie de Hennezel, Guy Aurenche ou Damien Le Guay, Axel Kahn ou Frédéric Lenoir, Fabrice Hadjadj ou Pierre de Lauzun, etc.

Sauf erreur de ma part, pas un membre des journaux catholiques conservateurs (Famille chrétienne, France catholique, L’Homme Nouveau, etc.) ou traditionnalistes (Monde et Vie, La Nef, Fideliter, etc.) ne semble invité. En revanche, l’abbé Vincent Ribeton, supérieur du district de France de la Fraternité Saint-Pierre, participera à un débat sur le thème « Changer l’Eglise, oui, mais dans quel sens ? ». Il aura en face de lui Christine Pedotti, fondatrice du Comité de la jupe « qui entend lutter contre la discrimination à l’égard des femmes dans l’Église catholique. »

6 comments

  1. c.

    Oh oui, je prierai pour l’abbé Ribeton.
    Dire qu’il va devoir affronter cette “nostalgique des tricoteuses et des charrettes” ou tout au moins c’est ce à quoi fait penser le nom de ce groupuscule: comité de la jupe. Un groupuscule à qui pourtant on déroule le tapis rouge dans les médias et à qui on donne grandes ouvertes les portes d'”États Généraux” qui ne paraissent tout aussi incongrus, mais c’est vrai que comité fait bien dans le ton.
    J’ai vraiment du mal à comprendre alors qu’il y a tellement de possibilité de s’occuper pour passer le temps que des dames dépensent leur énergie à des revendications injustes et ne reposant sur rien car le Christ et son Église ont toujours donné une place privilégiée à la Femme dont l’image parfaite est celle de la Sainte Vierge. Tout est dit magnifiquement dans les Écritures et dans les faits historiques tout au cours de l’histoire du Catholicisme. Et sans parler des religieuses et de ce qu’elles ont accompli aux cours des siècles, des femmes qui n’ont pas eu besoin de comité de la jupe pour montrer leurs déterminations, leurs autonomies, leur savoir-faire et surtout leur Foi allant parfois jusqu’au martyre, dans toute la chrétienté et les terres de missions.
    Mais c’est vrai que je vis en province, avec mari, enfants et travail domestique et à l’extérieur, et que ma vision des choses n’est pas celle des membres d’un comité que je trouve complétement aberrant et même nuisible à la Femme. Que tout cela m’agace!
    J’admire sincèrement l’abbé Ribeton qui va devoir affronter une telle épreuve! Malgré ses réparties qui seront, je n’en doute pas excellentes, je crains néanmoins qu’il soit donnée beaucoup plus de publicité à dires du comité qu’à ceux de l’abbé. Mais c’est peut-être aussi le but de ces “États Généraux”?

  2. LABARRIERE Antoine

    Bien du plaisir monsieur l’Abbé pami cette “faune ” qui hurle et a tant hurlé contre l’Eglise éternelle et le T.Saint Père…
    Union de prières In Xto per C.S.P.B.

  3. Thierry

    Frédéric Lenoir? ce donneur de leçon à l’Eglise dont mèmes les évèques francophones belges disaient de son livre pour gogos”Jésus philosophe” qu’il faisait preuve la dedans d’une ignorance crasse du nouveau testament!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *