Le monastère de La Garde à la pointe du progrès

Download PDF

On aimera ou n’aimera pas. Personnellement, je suis plus enclin à admirer les moines qui se contentent d’implorer l’aide de Dieu pour développer leur monastère. Mais cela ne veut bien sûr pas dire que ceux qui utilisent aussi (je souligne) des moyens plus modernes de communication ne prient pas. Mais, on ne m’en voudra pas de me limiter à reproduire quelques éléments du dossier de presse.

 

 

« Chut ! Chut ! Saurez-vous garder le silence aux côtés de Michael Lonsdale qui découvre un monastère près d’Agen, avec ses moines recueillis ? »

Tel est le pari proposé aux internautes à travers la réalisation très interactive d’un clip internet accessible à l’adresse : www.chutchut.fr

Le dispositif proposé du « clic to action » est une première dans le monde caritatif et, qui plus est, dans le monde religieux : avec les moines du monastère Sainte-Marie de la Garde l’internaute est invité à faire une nouvelle expérience.

Cette opération est conçue pour faire connaître un nouveau monastère bénédictin en plein travaux en ce début de 21e siècle.

Le projet bénéficie déjà d’un site dédié : www.jeconstruisunmonastere.com, d’un widget qui permet à l’internaute de s’unir à la prière des psaumes quatre fois par jour, de son application iPhone (« La Garde » – 1,59 €).

Communication virale et buzz invitent les internautes à un moment de détente, d’humour et plus discrètement à faire un don pour soutenir l’édification de Sainte-Marie de la Garde.

Cette campagne interactive, bâtie sur les mêmes standards que la campagne OrangeTV avec Sébastien Chabal, propose une nouvelle manière de découvrir l’univers d’un monastère sous l’angle d’un humour discret et avec la présence remarquable de Michael Lonsdale.

INTERVIEW DU PÈRE MARC, PRIEUR DU MONASTÈRE DE LA GARDE

Pourquoi avoir misé sur un tel moyen technique pour faire connaître votre monastère ?

Les moines, bien que retirés du monde, ont le souci de faire connaître leur vie pour lui permettre de subsister et de se prolonger dans le temps. Internet est aujourd’hui, à travers ses nombreux outils, un moyen formidable d’utiliser un porte-voix.

A travers cette opération de communication, nous souhaitons mieux faire connaître la vie monastique en manifestant – paradoxalement – le silence, le recueillement qui habitent un monastère.

Notre monde agité, bruyant, stressé, a besoin de proposer des lieux de calme, des oasis de paix pour que les hommes et les femmes reprennent souffle, se posent et refassent leurs forces. En ce sens la longue tradition d’accueil des moines bénédictins dans les monastères est une proposition toujours d’actualité.

Internet nous permet de mieux faire connaître cette vie et cet univers paisible du monastère, que l’on croit au Ciel ou que l’on n’y croit pas.

Michael Lonsdale s’est prêté au jeu…

Cet acteur à l’immense talent a accepté de nous apporter son concours. Après « Des hommes et des dieux », nous trouvions qu’il y avait un lien logique de monastère à monastère, au-delà du symbole.

Nous avons été touchés par sa très grande humilité et la simplicité avec laquelle il est venu vers nous pour la réalisation de ce produit Internet tout à fait inédit dans le monde religieux.

Vous avez misé sur l’humour, pourquoi ?

L’humour provoque l’adhésion. Et puis il ne faut pas imaginer la vie d’un monastère comme étant triste, austère et faite de macérations ! C’est la joie et le sourire des moines qui rayonnent et qui attirent. Pas la souffrance.

Cette joie profonde est enracinée dans notre vie de prière, dans notre amour du Christ. Aussi, faire sourire, apporter un peu d’humour dans la journée des internautes qui nous rejoindront à travers cette expérience, c’est déjà réussir le pari de mettre un peu de bonheur au coeur des gens.

Avec votre clip, vous invitez à découvrir votre monastère près d’Agen ?

Oui, nous élevons un monastère pour le 21e siècle. On bâtit encore des monastères en France. Ce projet réclame évidemment de l’énergie, des fonds, mais il représente plus encore la vitalité de l’Église et de la vie monastique, vie offerte pour le monde. Chacun peut apporter sa pierre à l’édifice et participer à ce projet enthousiasmant.

Avez-vous d’autres projets ?

Chut ! Chut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *