Mgr Charles Morerod applique la réforme de la réforme

Download PDF

 

Consacré à l’application du motu proprio Summorum Pontificum du pape Benoît XVI, ce blogue s’intéresse aussi aux questions touchant le monde dit « traditionaliste » et, plus largement encore, aux questions liturgiques.

C’est à ce titre notamment que nous avons publié, il y a plusieurs mois, plusieurs articles consacrés à la fameuse « réforme de la réforme », prônée par le cardinal Joseph Ratzinger et mise en application de façon encore timide par le Pape Benoît XVI et ceux qui tentent d’œuvrer dans son sens.

L’un des signes les plus manifestes de cette « réforme de la réforme », notamment aux yeux des assistants, même non instruits des questions liturgiques, est la célébration ad orientem. Elle est immédiatement perceptible, marque les esprits et les sensibilités, souligne un rapport étroit avec la Tradition de l’Église.

Le jeune évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, Mgr Charles Morerod, de l’ordre de saint Dominique, a ainsi célébré la messe dans la forme ordinaire, le 24 mai dernier, en la fête de la translation de saint Dominique, en l’église saint Nicolas de Bologne, devant le corps du saint. C’est une bonne nouvelle de voir un évêque suisse mettre en acte lui-même ce point de la réforme de la réforme, en espérant qu’il l’étendra aux églises de son diocèse et lui adjoindra d’autres points importants, comme la communion sur les lèvres et à genoux, l’utilisation de la langue latine, le canon romain et la prière traditionnelle de l’offertoire. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *