Pèlerinage de Chrétienté : ils sont partis

Download PDF

Plusieurs milliers de pèlerins ont pris la route ce matin depuis la cathédrale Notre-Dame de Paris pour rejoindre, lundi prochain, celle de Chartres.

« Bienvenue à celles et ceux qui mettent leur Foi dans le Christ […] Vous êtes ici chez vous ».

C’est par ces mots chaleureux que Mgr Renauld de Dinechin, évêque auxiliaire de Paris, a accueilli dès 7h les milliers de pèlerins venus de toute la France mais aussi du Canada, de Pologne, du Mexique, de la Lituanie, des Emirats et de bien d’autres pays.

Dès 7h30, la colonne s’est mise en marche pour trois jours de prière et de réflexion sur le thème de « l’Evangile de la Vie ».

Aujourd’hui, les atteintes à l’encontre de la Vie, de sa conception même jusqu’à son ultime fin, se font de plus en plus nombreuses et violentes. En reprenant le titre de l’encyclique du Bienheureux Pape Jean-Paul II comme thème de pèlerinage, Notre Dame de Chrétienté veut souligner ce point non négociable, rappelé par le Saint Père Benoit XVI, qui doit faire l’objet d’une prise de position claire dans notre société et dans tout programme politique.

« La vie a un sens, c’est un trésor, un cadeau qui mène quelque part. Cette vie est une lumière sur le monde mais elle est aussi fragile. La vie est en danger. Toi, monde moderne qu’as-tu fait de tes frères ? »

Question posée par l’aumônier général de Notre-Dame de Chrétienté, l’abbé Guilhem Le Coq, avant de laisser les quelques 80 prêtres bénir la foule.

Vient ensuite le moment du départ, au rythme des chants, rassemblant les derniers pèlerins encore mal réveillés en cette heure matinale. Les pèlerins se regroupent par chapitres. Certains ont passé toute la nuit sur la route pour arriver ce matin au rendez-vous, sur un parvis de Notre-Dame en effervescence.

Les chapitres bretons ouvrent la marche et sont les premiers à prendre la direction de Choisel (78), première étape de ce pèlerinage.

Source : communiqué de presse de Notre-Dame de Chrétienté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *