Philippines : l’exemple vient de haut

Download PDF

Dimanche 12 août, Mgr Camilo Gregorio, évêque de Batanes, a célébré une messe solennelle dans l’usus antiquior et administré le sacrement de confirmation selon les livres liturgiques en vigueur en 1962 à plusieurs jeunes de la paroisse de la Sainte-Famille du diocèse de Cubao (cf. Una Voce). Il avait déjà célébré une messe basse dans la forme traditionnelle le 14 juillet dernier.

 

Un autre évêque doit célébrer la messe traditionnelle le 14 août en la cathédrale du Bon-Pasteur. Il s’agit de Mgr Antonio Tobias, évêque du diocèse de Novaliches. Il sera assisté par les Franciscains de l’Immaculée pendant que les sœurs franciscaines de l’Immaculée formeront la schola.

Enfin, pour la seconde fois, Mgr Jose Palma, Archevêque de Cebu et Président de la Conférence des évêques catholiques des Philippines, célébrera une messe pontificale le 14 septembre prochain.

Aux Philippines, l’exemple de l’application du motu proprio Summorum Pontificum vient de haut. On peut espérer que d’autres hiérarchies seront aussi exemplaires, notamment en Europe. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *