Rétablissons le Dies Iræ

Download PDF

Sandro Magister sur Chiesa décortique le Semaine Sainte 2011 du pape Benoît XVI et remarque ceci :

Benoît XVI a cité le “Dies irae”, ce chant qui a été subitement effacé de la liturgie parce qu’il était considéré comme imprégné de terreur, alors qu’il porte les traits d’une tendresse touchante, comme lorsqu’il dit :

Quaerens me, sedisti lassus,

redemisti Crucem passus:

tantus labor non sit cassus.

Et si on rétablissait le Dies Iræ ?

Chant Grégorien – Dies Irae

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *