RéuniCatho aura lieu le 21 novembre prochain

Download PDF

L'équipe et les intervenants de RéuniCatho 2009

Pour la troisième année consécutive, RéuniCatho organise une rencontre au Palais des Congrès de Versailles le 21 novembre prochain. Si l’an dernier, cette rencontre avait donné lieu à l’intervention de plusieurs personnalités, pas forcément en accord sur l’application du Motu Proprio, le programme de cette année semble pour l’heure plus limité.

Avec cependant en « vedette américaine », si l’on me passe l’expression, la présence de Mgr Nicolas Bux, consulteur de l’Office des cérémonies liturgiques du Souverain Pontife, consulteur de  Congrégation pour la Doctrine de la foi et auteur d’une ouvrage sur La Réforme de Benoît XVI, consacré à la fameuse « réforme de la réforme » liturgique.

Le programme évoque un débat animé par Philippe Maxence, le rédacteur en chef de l’Homme Nouveau. Mais un débat avec qui, entre qui ? On ne voit pas pour l’instant de vis-à-vis à Mgr Bux. L’abbé Barthe, peut-être, qui est aussi l’auteur d’un livre sur la réforme de la réforme, livre que devrait pourtant connaître Philippe Maxence puisqu’il est édité aux éditions de l’Homme Nouveau.

Comme chaque année, RéuniCatho dressera le bilan d’étape de l’application du Motu Proprio, bilan d’autant plus important cette année que nous sommes arrivés au terme des trois ans fixés par le Souverain Pontife pour faire le point. L’an dernier, c’est le professeur Luc Perrin qui s’était chargé de ce bilan. Il laisse cette année la parole à Daniel Hamiche, bien connu des lecteurs de Riposte Catholique, réseau de contre-offensive auquel appartient ce modeste blog et que je vous demande de soutenir financièrement pour qu’il puisse continuer à mener cette nécessaire présence catholique sur la blogssphère (voir colonne de droite), qui dressera avec sa verve et son talent habituel ce bilan important.

Le programme annonce aussi le témoignage de demandeurs de la forme extraordinaire dans leurs paroisses, rendent-vous habituel de cette rencontre et « de deux séminaristes attachés à la Forme extraordinaire ». S’agit-il de séminaristes français ? Et ailleurs que du diocèse de Toulon ou de membres de fraternités ou instituts traditionnels ? Dans ce cas, resteront-ils séminariste après leur venue à cette assemblée ? Un Franciscain de l’Immaculée sera également présent.

Enfin la conclusion sera fournie par le Père Jean-Paul Argouarc’h de la Sainte-Croix de Riaumont.

Plus de renseignements ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *