Scoop : un évêque français célébrera la messe de clôture du pèlerinage Notre-Dame de Chrétienté

Download PDF

Hervé Rolland, le président de l’association Notre-Dame de Chrétienté, qui organise le pèlerinage de Pentecôte de Paris à Chartres, l’avait annoncé au micro de Philippe Maxence lors de l’émission de Radio Courtoisie diffusée le lundi de Pâques. Mais il n’avait pas donné le nom de l’évêque en question. Nous sommes en mesure de révéler aujourd’hui qu’il s’agit de Mgr Nicolas Brouwet, évêque auxiliaire de Nanterre.

Mgr Nicolas Brouwet a déjà participé comme pèlerin au Pèlerinage de Notre-Dame de chrétienté. Comme prêtre, il a déjà célébré la messe traditionnelle du samedi lors de l’édition 2006 et comme évêque celle du dimanche après-midi en 2009. Il est intervenu également sur le thème « L’Église et l’engagement pour la vie » lors de l’Université d’automne 2010 de Notre-Dame de Chrétienté.

Mgr Nicolas Brouwet est né le 31 août 1962 à Suresnes (Hauts-de-Seine). Après des études supérieures d’histoire à la Sorbonne, il a été au Séminaire français de Rome (1984-1993). Il a fait deux années de coopération (1986-1988) avec la DCC (Délégation catholique à la coopération) comme enseignant au séminaire de Beit Jala (Jérusalem). Titulaire d’une maîtrise d’histoire, d’un bac de philosophie et d’un bac de théologie de l’Université grégorienne, il est également licencié de théologie du mariage et de la famille (Université du Latran).

Mgr Nicolas Brouwet a été ordonné prêtre le 27 juin 1992 pour le diocèse de Nanterre.

Lors de la publication du motu proprio Summorum Pontificum, Mgr Brouwet a déclaré au Figaro avoir découvert par la messe traditionnelle : « “une plus grande proximité” avec l’assemblée lorsque tous sont tournés dans la même direction ». « Célébrant cette messe, dit-il encore, le prêtre saisit d’une manière évidente qu’il n’est qu’un signe du Christ et pas le maître de la liturgie ».  Mgr Browet a également procédé à la dernière ordination en septembre dernier dans la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier.

Avant de devenir évêque, il faisait partie des cinq prêtres désignés par l’évêque de Nanterre pour célébrer la messe traditionnelle dans ce diocèse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *