Le lendemain de sa nomination, l’évêque de Liège célèbre la forme extra

Download PDF

On lira avec intérêt cet article paru sur le blogue de nos amis de Belgicatho, signalant que le nouvel évêque de Liège, Mgr Jean-Pierre Delville, a célébré en forme extraordinaire le lendemain même de sa nomination (31 mai).

Il n’y a pas beaucoup d’évêques ni de prêtres, en Belgique, pour s’aventurer à célébrer la liturgie de l’avant-concile. Il se fait que le nouvel évêque désigné pour succéder à Mgr [Aloys] Jousten sur la cathèdre de saint Lambert l’a fait ce samedi au Saint-Sacrement, devant une église comble, et cela au lendemain même du jour où sa nomination a été rendue publique.

Il faut bien dire que cette prestation était prévue depuis longtemps dans le cadre de la célébration de la Fête-Dieu organisée dans cette église. Mais on ajoutera que Jean-Pierre Delville est un « récidiviste » puisqu’il l’avait déjà fait, dans la même église, il y a quelques semaines, à l’occasion de « plain-chant sur Liège ».

De là à l’étiqueter « évêque Summorum Pontificum », il n’y a qu’un pas que certains s’empressent de franchir allègrement. Pour ma part, je préfèrerais de loin qu’on lui reconnaisse ce souci que Paul recommandait aux premiers chrétiens « d’être tout à tous » plutôt que de vouloir le classer selon une optique partisane.

L’Esprit-Saint ne doit pas manquer d’humour et il doit sans doute sourire de l’embarras où se trouvent certains observateurs qui ne savent plus très bien à quel saint se vouer. Ainsi, que faut-il penser du pape ? Est-il « tradi » ou plutôt « progressiste » ? Et le nouvel évêque de Liège ? Certains journalistes voient d’ailleurs en lui un émule de François. Alors, on cherche des indices : son appartenance à Sant’Egidio, sa préférence (jusqu’ici) pour le port de la cravate plutôt que du col romain, ses prises de position sur ceci ou sur cela, et sa complaisance à officier selon l’ancien rite… Déroutant, non ?

Pas facile d’y voir clair ! Ne s’ingénierait-il pas à brouiller les pistes ? Pour notre part, nous nous garderons bien de tenter de le classer selon des catégories qui, dans le contexte de l’évolution actuelle de l’Eglise – particulièrement depuis l’avènement du pape François -, risquent bien de se révéler assez caduques ; et d’ailleurs nous nous réjouissons de découvrir quelles nouvelles surprises nous réserve l’Esprit Saint, sans oublier de prier pour le nouvel élu.

1 comment

  1. Capucine

    Un grand merci à Riposte Catholique de nous transmettre
    des informations qui ne nous parviendraient certainement pas.
    Monseigneur Jean-Pierre DELVILLE a célébré la messe en “forme extraordinaire”, . !
    C’est merveilleux, voilà un évêque courageux mais il faut
    bien reconnaître que la célébration selon le rite de Saint-pie V n’a JAMAIS été interdite…..

    Puisse l’Esprit-Saint continuer de souffler sur son Eglise
    Quant à nous ses fidèles prions pour ce prélat et pour que
    de nombreux hommes d’église le suivent dans cette démarche, il faut le dire “périlleuse”.

    Allez Messieurs les évêques, les prêtres, enfin tout le clergé
    “n’ayez pas peur” !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *