Un évêque français s’engage pour le chant grégorien

Download PDF

Dans la continuité du motu proprio Summorum Pontificum, le chant grégorien cherche à retrouver sa place au sein des célébrations liturgiques de l’Église latine. Le succès des CD de Grégorien n’a pas encore conduit à un véritable renouveau dans les paroisses. Il ne suffit pas d’entendre le chant grégorien, il faut le pratiquer. Il ne suffit pas d’aller dans les abbayes pour prier avec, il faut encore prier avec dans les paroisses.

Dans ce but, la Schola Saint-Grégoire vient de publier un imposant manuel – 352 pages – dont le titre dit le tout de l’ouvrage : Laus  in Ecclesia, Apprendre le chant grégorien. Co-édité par la Schola et les éditions Traditions Monastiques de l’abbaye Saint-Joseph de Clairval à Flavigny, ce manuel est préfacé par un évêque, et un évêque français : Mgr Marc Aillet. Dans sa préface, celui-ci écrit :

L’heure est venue de rappeler aux catholiques la place incontournable que doit avoir le chant grégorien dans la liturgie, en réponse aux appels des derniers papes et du Concile Vatican II. C’est chose faite avec le présent ouvrage. Reste maintenant à le faire à nouveau connaître aux paroisses et congrégations qui constituent le tissu de nos diocèses…

Pour ce faire, l’évêque de Bayonne, Lescar et Oloron préconise un mode opératoire :

Nos communautés devraient toutes comporter un noyau de fidèles connaissant bien le grégorien et pouvant ainsi entraîner l’assemblée. Cette chorale pourrait être un groupe charismatique, une équie d’adorateurs particulièrement touchés par la profondeur du chant, ou bien encore de simples mélomanes désireux de redonner aux cérémonies liturgiques une dimension artistique fondée en théologie.

Très pratique, ce livre sur le chant grégorien comporte un ensemble de 15 leçons avec cours, exercices et devoirs ainsi qu’un ensemble d’aperçus historiques et musicaux. L’ouvrage bénéficie également des dessins de Joëlle d’Abaddie ainsi que d’un CD de pièces musicales en mp3, enregistrées par les moines de Fontgombault.

Pour plus d’informations et de détails, voir le site de la Schola.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *