Un monastère cistercien en Tchéquie renoue avec la forme extraordinaire

Download PDF

VyssiBrodComme le notait hier le blogue Rorate Cæli, l’événement est passé presque inaperçu l’an passé. Pourtant, sans tambours ni trompettes, le monastère cistercien de Vyšší Brod (Tchéquie), qui est aussi paroisse, est passé à l’usage de la forme extraordinaire de la liturgie (rite cistercien tel qu’il existait avant le concile Vatican II). La messe conventuelle (en semaine et le dimanche) est désormais célébrée selon le rite cistercien ancien ainsi que tout l’office divin. Vyšší Brod appartient à l’Ordo Cisterciensis. C’est donc le troisième monastère de tradition bénédictine à passer à la forme extraordinaire (après les trappistes de Mariawald et les bénédictins de Nurcie).

Ci-dessous une vidéo montrant des extraits d’une messe traditionnelle célébrée pontificalement selon le rite propre cistercien le 25 décembre dernier par l’abbé de Mariawald, Dom Josef Vollberg, en présence d’un évêque dont l’identité n’est pas précisée (peut-être l’évêque auxiliaire de Prague, la paroisse de Vyšší Brod semblant relever de ce diocèse).

 

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *