Petites Sœurs de Marie Mère du Rédempteur : bientôt la fin ?

Download PDF

Pour les Petites Sœurs de Marie Mère du Rédempteur, le dénouement approche. Tout laisse penser qu’il sera tragique. Depuis l’origine de l’affaire, nous avons tenu informés nos lecteurs de l’acharnement contre elles de l’évêque de Laval, Mgr Scherrer, puis de l’archevêque de Toulouse, Mgr Le Gal, qui ont appelé à leur aide la Congrégation pour les Religieux du cardinal Braz de Aviz (suspension du Conseil de la Congrégation, exil de la supérieure générale et de la maîtresse des novices, visite canonique par des commissaires apostoliques hostiles).

Des religieuses trop classiques, trop « rigides », comme on qualifie aujourd’hui à Rome tous ceux que l’on veut éliminer. Trop florissantes aussi. Notre confrère Golias, fort mal pensant mais souvent fort bien renseigné, explique qu’on veut faire « main basse sur de l’argent frais » (quatre EHPAD fort bien tenus, deux dans le diocèse de Laval, deux dans le diocèse de Toulouse), et ce par tous les moyens (Golias Hedo, 23 août 2018).

Au cœur de la « résistance » est la maison de Castelnau-d’Estrétefonds (au nord de Toulouse, en Haute-Garonne), dirigée par la sœur Marie-Liesse Laplace, jeune religieuse d’envergure et de grande personnalité. C’est donc contre cette maison que l’archevêque de Toulouse vient de prendre une mesure annonçant la fin : il a lancé une sorte d’interdit sur les religieuses « désobéissantes », en rappelant leur aumônier, de sorte que religieuses et personnes accueillies sont privées de messe et que la chapelle de la maison est désormais fermée.

Les ultimes sanctions vont bientôt tomber : sauf si les autorités romaines et épiscopales se ravisent in extremis. Elles pourraient consister en la suppression de la congrégation prononcée par le cardinal Braz de Aviz à la demande de Mgr Scherrer. Mesure qui, si elle est prise, “passera” très mal, car partout ces religieuses sont très aimées par le clergé et les populations. Que vont alors devenir la quarantaine de religieuses qui ne le seront plus ? Que va-t-on faire de leurs maisons de retraite, des personnes âgées qu’elles accueillent, du personnel qui y est employé ? On voit ainsi des diocèses exsangues s’amputer de leurs dernières forces vives, dans une sorte d’auto-anéantissement d’Églises moribondes.

32 comments

  1. BETIS

    Bonjour,
    Je suis Catholique, plutôt traditionaliste ( 25 ans de messe exclusivement sous forme extraordinaire quand meme) et attaché à l’enseignement ancestral de toujours.

    Je ne cautionne pas le ton et le vocabulaire employé qui sont justement bien éloigné de ce que l’église enseigne. Je trouve ici du langage de journaliste volontairement railleur vis à vis des autorités de l’Eglise, peu documenté, non argumenté… Bref, la version ‘cathos de Libé ou l’obs.
    Quel saint agirait de la sorte ?
    QFJAMP pour les initiés ?

    Ce qui sauvera l’église c’est l’exemplarité et la parfaite cohérence entre les pensées, les paroles et les actes (lettre de St Jacques de dimanche dernier).
    On en en est très, tres loin ….

    Dommage pour cette pauvre communauté qui mérite probablement mieux que ce tissus d’approximations.

    • Gaspard

      Le fait que vous vous présentiez comme Catholique traditionaliste ne fait pas de vous une personne exempte de faux jugement. Ce qui est infligé à ces religieuses est proprement scandaleux, il est difficile de le nier.
      S’attacher à dénoncer le ton et le vocabulaire sans parler du fond est très éloigné de ce qu’enseigne l’Eglise.
      Vous dénoncez l’esprit cathos “Libé”, en donnant du crédit tacitement à l’attitude Mgr Le Gall envers cette communauté.
      Quelle incohérence et quelle duplicité de votre part !
      Je ne pense pas que vous soyez ce que vous prétendez être car votre prise de position vous trahi.

      • Fluor

        Bien vu Gaspard c’est un fake : allusion à la ” lettre de St Jacques dimanche dernier”
        La 2de lecture de la messe en forme ordinaire
        Pour quelqu’un qui revendique “25 ans de messe en forme extraordinaire exclusivement ” c’est curieux

    • Jurasco

      Un exemple parfait de l’orgueil de Mgr Scherrer, prélat froid et calculateur qui a détruit son diocèse en traquant tous ceux et toutes celles qui s’opposaient à lui . .. Les pressions qu’il a exercé, lui et son clan, sur les sœurs sont juste inqualifiables … Il est temps de demander sa démission, purement et simplement. C’est le pire évêque qu’ait connu la Mayenne et l’un des plus mauvais en France … Et en plus c’est un menteur, un dissimulateur et un manipulateur pervers !

    • Je tombe par hasard sur le site de Riposte Catholique, et y découvre l’article en question, ainsi que votre réaction.
      Je ne connais absolument pas cette “histoire”, et la découvre donc.
      Je ne connais pas les “Éminences” en question, et ce qui leur est reproché (mais j’ai quelque mal à digérer des attaques qui sont perpétuées – surtout à travers la Presse – contre nos prêtres et autres responsables religieux)
      J’ai la chance de vivre dans un diocèse (Vannes) “calme”, et où l’on pratique la VRAIE Charité (à tous les niveaux) qui laisse ouverte la porte (et la sainte “pratique”) aux diverses sensibilités de l’Eglise …
      J’ai, donc, quelque mal à comprendre et à admettre ce qui est exposé – et tel que cela est exposé – dans l’article en question.
      Sans mettre en doute le fond de l’article, j’avoue, toutefois, que j’aurais plutôt tendance à partager la position que vous prenez.
      Elle me parait être plus dans la ligne de la Charité chrétienne que l’agressivité formelle ressortant de l’article …

  2. Bonjour,
    Il est évident que ces soeurs sont victimes des décisions “papales” en matières de lynchage de certains franciscains !
    Nous avons un devoir de chrétiens de leurs venir en aide.
    Personnellement, je leurs propose d’en accueillir. Je tiens à leurs entière disposition 250 m2 d’appartements.
    Que DIEU qui est Père, Fils et SAINT-ESPRIT, vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Gloire à la SAINTE TRINITE !
    Merci !
    JFL

  3. Pingback: Vigano…Ce héros(29) | prieratempsetacontretemps

  4. Pingback: Otras religiosas a por las que van | Infovaticana Blogs

  5. Hervé Soulié

    Ces tristes évènements sont une tache sur la personne des deux évêques Scherrer et Le Gall, sur les visiteurs apostoliques (je ne connais pas leur nom), sur le prélat Braz de Aviz (celui-là même qui a torpillé les franciscains de l’Immaculée), et puis sur celui qui préside à tout cela, chacun comprendra de qui il s’agit.
    Tous ces individus devraient savoir que, même mitrés, ils connaîtront un jour leur jugement particulier.
    Nous leur donnons rendez-vous ce jour-là, en priant Notre-Seigneur pour qu’il fasse justice.

  6. JANOTY

    — Je vous conseille de livre un trés bon livre de Yves SIRE “LE PAPE DICTATEUR”
    — Vous verrez que ce que l’on fait à ces soeurs n’est pas nouveau.

  7. Ces événements tragiques contre un ordre qui semble rétif aux “évolutions” post conciliaires et encore plus innovatrices depuis l’avènement du Pape François ressemblent malheureusement au pilonnage destructeur que l’Ordre des Frères Franciscains de l’Immaculée a subi jusqu’à sa récente et totale destruction par le Vatican, bien que les calomnies déversées par le “commissaire” Volpi (le bien nommé “le renard”) nommé par le Pape, contre son fondateur le P. Manelli, aient abouti à la condamnation dudit commissaire devant des tribunaux civils (lequel ne l’a pas supportée, emporté par une crise cardiaque). Leurs prêtres maintenant ont interdiction de célébrer la MesseTridentine (en flagrante contradiction avec le Motu Proprio de Benoit XVI) et de quitter l’ordre pour aller se faire incardiner dans un diocèse (!!!). Ils sont soumis à une rééducation en bonne et due forme pour leur faire comprendre la miséricorde ô combien infinie du Pape François.
    Même scénario en vue pour les soeurs Franciscaines du même Ordre. Une visitation par une femme commissaire pol…euh… apostolique a conclu que ces pauvres soeurs sont “trop cloîtrées, qu’elles prient trop et qu’elles font trop pénitence” (on hallucine totalement!). Une sérieuse reprise en main, façon nouvelle pentecôte post conciliaire, revue à la sauce bergoglienne s’impose à l’évidence pour tous ces esprits anti-modernistes.

    • Eve

      Jack,
      “Une reprise en main, façon nouvelle pentecôte” donc rock à volonté me parait impossible.
      Peut-être ces religieuses méritent-elles l’excommunication pour avoir trop prié selon la Tradition de l’Eglise ?

      Tradition dite maintenant extraordinaire, mais qui reste la Tradition de l’Eglise. Benoît XVI a mis longtemps a en convenir, mais il a reconnu que jamais, contrairement à l’obscurité sur le sujet pendant que s’installait le NOM, le rite d’avant Vatican 2 n’avait été aboli.

      Que disent les autres communautés Traditionnelles ?
      Que pouvons-nous faire ?

  8. Jean Rascol

    Pourrait-on dire clairement ce que l’on reproche à ces sœurs ? Je ne connais que celles de Lagardelle-sur-Lèze, prés de Toulouse. Leur vie religieuse est certes très classique mais leur liturgie est celle du bienheureux Paul VI. Les évêques dissimulent fréquemment leurs griefs sous des formules toutes faites : “manque de sens écclésial” par exemple, ce qui veut dire qu’on a pas obtempéré instantanément à leurs injonctions.

  9. Au vu de tout cela, j’en arrive à me demander si le plus grand danger, la plus grande menace actuelle à l’égard de l’intégrité de la foi catholique n’est pas l’Eglise elle-même et en particulier le présent pontife et ceux qu’il a choisi pour l’entourer.

  10. GOURAND

    Cette histoire me rappelle ce qui est arrivé aux religieuses dominicaines enseignantes de Toulon ( cap Brun ) puis installées à Saint-Pré vers Brignoles. Attachées aux traditions légitimes de la Sainte Eglise, le Vatican via la Congrégation ad hos les avaient relevées de leurs vœux et réduites à l’état laïc. C’est l’évêque de Toulon Mgr Barthe qui avait apporté le message romain à la Communauté, non sans une certaine gêne je dois dire.
    Ces chères sœurs n’ont qu’à rejoindre ( ou menacer de rejoindre la Fraternité saint Pie X ) N’oubliez pas que la plupart des évêques français actuels sont d’anciens curés djelabbah, recrutés, instruits, ordonnés parce que donnant toutes les garanties de faire rupture avec l’Eglise d’hier. Quelle a été leur véritable motivation pour devenir prêtre. Ils ont été admirateurs et séduits par la nouvelle église. On comprend leur répulsion pour tout ce qui touche à la tradition catholique qu’ils ne connaissent pas, et bien sûr dont ils ne veulent à aucun prix. Vous voyez leurs réactions lorsqu’un ne marche pas dans leurs pas. On élimine sans état d’âme ! De même que la TS Vierge Marie a déclaré : à la fin mon Coeur immaculé triomphera. Il nous appartient de mener le bon combat, celui de la fidélité à l’Eglise de toujours, malgré les humiliations et les tracasseries des hommes d’Eglise. Un jour ces gens-là seront balayés parce que leurs fruits sont mauvais. A fructibus eorum, et reliqua.

  11. HERVE roland

    Chers tous
    Au moment où l’église est au plus mal avec toutes ses affaires dont l’une d’elles a conduit à la pendaison de l’un de ses membres pourquoi diable ses représentants de “”” haut niveau “” décident ils la dissolution de cette organisation très aimée et utile qui n’est mêlée à aucun scandale
    Prions pour que le diable qui conduit ces actions maléfiques recule devant la logique et le respect du travail et du dévouement de ces pauvres soeurs

    • Justine

      C’est justement parcequ’elles SONT TRÈS AIMÉES, UTILES, et MÉLÉES A AUCUN SCANDALE
      que les conciliaires ont pris feu au Vatican devant cette situation insupportable ! et se sont dépêchés comme d’habitude d’envoyer leurs rats maléfiques pour exécuter leurs basses oeuvres contre les catholiques, comme une mise à mort, pratique systématique à haut niveau devenue très traditionnelle chez eux.
      La situation depuis le concile Vatican II est à vomir.

  12. maguy

    prions sans cesse LE CŒUR IMMACULÉ DE NOTRE MAMAN DU CIEL, venez vite très SAINTE VIERGE
    MARIE à notre secours, détruisez tout ce qui nuit la SAINTE EGLISE,
    sainte MÈRE DE DIEU, priez pour nous, avec nous et en nous, AMENNNNNN!!!!!
    Maguym

  13. Catherine B

    L’explication -et la suite logique- se trouve dans TOUTES les prophéties.

    Je recommande en particulier celle de St Vincent Ferrier, très éloquente en l’occurrence.

    En UDP

  14. Etant simplement depuis mon baptême, il y a 83 ans et demi et 60 ans de mariage, de rite catholique et fidèle à l’église, je vais à la messe tous les dimanches et le chapelet tous les jours pour prier pour mon pays la France et aussi pour le monde entier. Je ne cherche pas à juger le clergé mais je prie pour que St.Michel Archange vienne à notre secours ainsi que ma Ste Patronne MARIE.

  15. Théo

    Abandons et trahisons se succèdent depuis le concile vatican2.
    Mgr Scherrer et le Gal ne font qu’appliquer la régle avec le pape Bergoglio.
    Pauvres catholiques et ce qu’il en reste encore.
    Prions pour ces soeurs courageuses, qu’elles aient l’energie pour continuer à lutter contre ces hommes funestes.

  16. AP

    Patience. La sainteté passe par la persécution. Malheureusement par les clercs parfois, Sainte Jeanne d’Arc en est témoin. Mais la Croix annonce déjà la Gloire. Prions.

  17. Pingback: Nouvelle affaire contre les institutions religieuses « traditionnelles  | «Histoire et Mémoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *