« Mise en adéquation » de religieuses…

Download PDF

Nous nous faisons un devoir d’informer nos lecteurs sur les péripéties de la mise à mort annoncée des Petites Sœurs de Marie Mère du Rédempteur, qui œuvrent magnifiquement dans quatre maisons de retraite du diocèse de Laval et du diocèse de Toulouse Les échos donnés par la grande presse, et aussi par France Télévision (voir la vidéo ci-dessous) à cette stupéfiante affaire, indisposent considérablement Mgr Scherrer, évêque de Laval, et Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse.

Dans ce contexte, un article paru dans La Croix, le 12 octobre – « Un grave conflit oppose Rome à des religieuses de Mayenne » – signé de Mélinée Le Priol, a toutes les apparences d’une mise au point officielle. L’article confirme clairement que le fond de l’affaire est idéologique. La Sœur Geneviève Médevielle (professeur de morale à l’Institut catholique de Paris, auteur de Les migrants, François et nous, Vie chrétienne, 2018), nommée commissaire par la Congrégation pour les Religieux, c’est-à-dire supérieure provisoire imposée par Rome aux Petites Sœurs, le dit sans fard : les Petites Sœurs doivent adopter une « gouvernance saine, en adéquation avec les grands textes de la vie religieuse post-conciliaire ». En clair : elles ne sont pas assez conciliaires.

Début juillet, la Sœur Médevielle a demandé aux Petites Sœurs de lui écrire individuellement, avant la fin de l’été, pour savoir si elles l’acceptaient comme commissaire. Sur les 39 religieuses, cinq ont dit l’accepter, mais 34 ont fait savoir au dicastère romain, dans un courrier collectif du 24 août, qu’elles ne reconnaissaient pas la Sœur Médevielle comme supérieure et qu’elles demandaient la nomination d’un autre interlocuteur. En réponse, la

Congrégation pour les Religieux leur a lancé un ultimatum : elles avaient jusqu’au 7 octobre pour se soumettre à la sœur commissaire, faute de quoi elles pourraient être relevées de leurs vœux. Il est probable qu’en raison de l’émotion soulevée par cette affaire, Rome et les évêques concernés retiennent pour quelque temps encore la publication de la sanction.

35 comments

  1. karr

    Nous ne cessons de payer de plus en plus cher les réformes inconsidérées ,avatars d’un concile inutile!
    Puisque ,encore une fois,une communauté de religieuses fidèle à l’esprit de la fondatrice subit les foudres d’un évêque et de Rome,l’unique solution serait que ces religieuses rejoignent la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X.
    Il ne s’agit en rien d’un schisme mais d’une opération de survie,ces religieuses trouvent dans la prière la force nécessaire à leur travail auprès de personnes âgées.
    L’evêque préfèrerait sans doute voir ces religieuses sécularisées et vivant en HLM,ce qui semble surprenant est que les prêtres et séminaristes de la communauté St-Martin ne soient nullement inquiétés,pourtant la maison mère de cette société de prêtres séculiers classiques se trouve dans le même diocèse que ces religieuses.
    A moins qu’il ne s’agisse encore d’une affaire d’argent !
    Quoi qu’il en soit ma confiance en François et l’épiscopat diminue toujours davantage,la barque de Pierre est ballotée de droite à gauche,nos évêques et souvent nos prêtres devraient davantage être des hommes de prière, Notre-Seigneur ne le demande-t-il pas aux apôtres la nuit ou Il souffrit son agonie?

    • Pietro Pellerano

      Depuis la fin du 19ème siècle, les fumées de Satan se sont infiltrées dans l’Eglise. Déja, en 1914, St Pie X dénonçait les ennemis de l’Eglise infiltrés en son sein par son encyclique Pascendi Dominici Gregis.
      Le concile Vatican II n’a été qu’une étape dans ce combat mené par la synagogue et la franc maçonnerie éclesiastique contre la Sainte Eglise, avec pour finalité la création de la fausse église conciliaire.
      Il y a donc maintenant une fausse église établie au Vatican se transformant peu à peu en une sorte d’ONG soumise aux pouvoirs financiers, lgbt, ….(avec le pape devenant le chef d’une religion syncrétiste mondiale) et de l’autre coté la Sainte Eglise Catholique qui perdure dans un petit nombre.
      Je suis donc d’accord avec vous. Pour se sauver, ces religieuses doivent rallier la FSSPX, sinon elles seront détruites comme ont été détruits les Franciscains de l’Immaculée.
      Pour ce qui concerne la Communauté St Martin que je connais bien et dont les prêtres s’efforcent de rester dans la saine doctrine, elle n’est pas attaquée pour l’instant car elle reconnaît Vatican II.
      Cependant, cette position ambigue (prêcher la saine doctrine catholique tout en reconnaissant Vatican II) la place dans une situation extrêmement difficile car que fera t’elle lorsque la dérive de l’église conciliaire s’accentuera (et cela est inévitable au vu des positions du pape, des nominations des évêques et cardinaux auxquelles il procède et des purges qui sont opérées de tout ce qui se rattache à la Tradition)?
      Elle devra alors sortir de cette ambiguité et on sait combien il est toujours difficile et coûteux de sortir de l’ambiguité…

      • Joël

        La communauté St Martin donne déjà beaucoup de gages .
        A Biarritz, le curé Don Maurice Franc est délégué diocésain au dialogue avec les autres religions chrétiennes.
        L’année dernière, à l’église Notre Dame des blancs manteaux de Paris , la communauté St Martin a fait venir une pasteur protestante pour un temps de prière, qui fut perturbé ( merci à eux!) par des jeunes du MJCF.

  2. Justine

    Merveilleuses Petites Soeurs, bonnes, utiles, fidèles, sérieuses, saines et travailleuses, un exemple très catholique en somme, insupportable pour les intégristes conciliaires, aussi ont ils mandaté leur commissaire “professeur de morale” !…
    Et puis, l’église de ces Petites Soeurs n’est pas vide ni abandonnée, ni mise en vente … ce que les intégristes conciliaires se dépêcheraient de faire pour être en adéquation avec la “vie religieuse post conciliaires” comme nous le savons tous.
    Si ces Petites Soeurs embrassaient le coran, interdisaient la Sainte messe et abandonnaient le Christ, à Rome, d’où partent les fumées de Satan, les conciliaires n’auraient pas mandaté leur commissaire, ils les beatifiraient sans doute en attendant peut être de rapidement les canoniser, les Petites Soeur seraient en adéquation et ne seraient pas menacées d’être relevées de leurs voeux !
    Prions le Seigneur pour nos Petites Soeurs, qu’il nous donne beaucoup de saintes vocations religieuses dont nous avons tant besoin.

    • C.M.

      Magnifique chère Justine,

      En observant le combat de nos chères Petites Sœurs, je suis dans une admiration profonde et sans égale: je vous rejoins par la pensée pour tout ce que vous décrivez sur elles mais ce qui est bien plus visible et HÉROÏQUE c’est L’UNITÉ qu’elles forment entre elles FACE à leurs nombreux adversaires quelles que soient la “taille” et la “forme” de l’adversité!!! CELA ME RAPPELLE QUELQU’UN DANS LA BIBLE, DEVENU ROI ET QUI AVAIT TERRASSÉ GOLIATH AVEC UN PETIT CAILLOU !!! OK?
      Pour moi aucun doute, car nos Petites Sœurs sont puissamment gardées dans la Main de Marie en qui elles se sont pleinement tournées. Et ce combat, C’EST “LE COMBAT “DE MARIE” ! ET, A COUP SÛR ELLE EST PRES DE SON TRIOMPHE ENVERS SES COURAGEUSES PETITES SENTINELLES BIEN-AIMÉES! Son Triomphe sur toutes les hérésies et apostasies qui bafouent et défigurent notre Sainte Eglise!
      C’est pourquoi, chère Justine je m’unis à vos prières et nos chères-sœurs-sentinelles-de-Marie pour HÂTER son TRIOMPHE!!!
      C.M.

  3. Hervé Soulié

    Evidemment il faudrait connaître l’aspect proprement juridique des établissements de cette congrégation (en somme, qui possède quoi) mais j’avoue ne pas comprendre pourquoi ces religieuses redoutent tant une sanction d’un dicastère romain hostile, d’un évêque hostile et d’une supérieure provisoire hostile à l’esprit visiblement proche de l’exécuteur de basses œuvres.
    Elle rappelle à ce sujet l’affreux Volpi, vous savez, celui a qui a torpillé les franciscains de l’Immaculée en 2013, avant de rejoindre lui-même (sans doute) Satan en enfer….
    Que ces religieuses bienfaitrices poursuivent tranquillement leur activité, qu’elles se trouvent un aumônier, de la FSSPX par exemple, et qu’elles disent “basta” pour le reste.
    Leurs persécuteurs ne seront pas éternels et il sera toujours temps le moment venu de se réconcilier.

    • karr

      Je me permets de réagir car personne ne peut souhaiter la damnation éternelle à qui que ce soit,il y a des limites à ne pas franchir même si nous sommes profondément indignés!
      D’autre part il me semble que l’évêque de Rome ,comme il se définit lui même,se doit d’abdiquer car il avoue être souffrant,d’autre part il était parfaitement informé des déviances de son ami et conseiller l’ ex cardinal archevêque de Washington déjà relevé de ses fonctions par SS le Pape Benoît XVI en 2008,sanctions jamais
      appliquées.
      Avec l’ancien Nonce Apostolique aux Etats-Unis,SE Mgr Vigano,la Sainte-Eglise Catholique-Romaine, qui ne se limite pas à la curie et aux quelques 500 000 mille prêtres répartis dans le monde au service des fidèles qui sont l’Eglise,nous devons exiger l’abdication de Bergoglio par une pétition internationale!

  4. Jean-Jacques

    Cela me semble une situation bien embrouillée . D’un coté il y a l’évêque de Laval qui a lancé toute l’affaire pour régler des comptes avec une communauté qui ne se laissait pas dépouiller . Il a demandé une visite de Rome avec un rapport de commande tellement scandaleux que les commissaires nommées par Rome l’on fait voler en éclat . Mais maintenant les autorités ecclésiastiques veulent aller jusqu’au bout car elles se sentent bléssées dans leur autorité. En fait ce sont toutes les formes classiques de vie religieuses qui sont visées : on parle dans le coin de l’abbaye du Pesquié (honnie par l’évêque de Pamiers), des chanoinesses d’Azille… Tout ça est la chronique d’une catastrophe annoncée

  5. Xavier S.

    Assistons-nous à la fin de l’herméneutique de la continuité, chère à Jean-Paul II et Benoît XVI ?
    Il est fort à craindre que ce qui arrive aux Petites Soeurs de Marie arrive aussi à d’autres congrégations, comme par exemple, la Communauté Saint-Martin. Il ne faut pas oublier le cas de la Fraternité des Saints-Apôtres fondée à Bruxelles par l’archevêque Mgr Léonard, et supprimée par son successeur Mgr De Keysel.
    Sont donc dans le viseur de Rome, toutes les communautés “conservatrices” qui vivent de la Tradition tout en obéissant aux textes du concile Vatican II et en appliquant la réforme liturgique de Paul VI selon les textes romains. Cela fait quant même beaucoup de monde…
    Si vous obéissez aux textes de Vatican II et que vous appliquez ses réformes à la lettre selon les instructions romaines tout en gardant la foi catholique, comme si le Concile était dans la continuité du catholicisme historique, eh bien, votre position est erronée aux yeux de la Rome du pape François, qui veut la révolution et non la continuité.
    Je me réjouis et je rends grâce au Ciel qu’en ayant élu un nouveau supérieur général plus réaliste et plus ferme que Mgr Fellay, la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X ne soit pas tombée dans le piège mortel du ralliement à la Rome conciliaire.

    • Sygiranus

      Allons, allons ! Avant de “rallier” Mgr Fellay, bien de cardinaux auront mangé leur chapeau ! Et Monsieur l’Abbé Pagliarani se rendra comme ses prédécesseurs à Rome si la Providence veut que des “discussions” reprennent, avec autant de fruit que les précédentes… jusqu’au jour où le doigt de Dieu s’imprimera…!
      “Les Hommes d’Arme batailleront… ” disait Jeanne d’Arc !

  6. Octavus

    Encore un exemple des oeuvres du sirupeux Le Gall dans cette affaire.
    Que le vent nouveau qui commence à souffler dans l’église emporte ce fâcheux personnage, haut combien symbolique.

  7. Pingback: Nouvelle affaire contre les institutions religieuses « traditionnelles  | «Histoire et Mémoire

  8. Sonya

    Le bilan de Thierry Scherrer dans le diocèse de Laval est un désastre complet, financier, pastoral et humain …. Il y a encore quelques mamies hystériques pour le défendre mais plus personne n’est dupe en Mayenne sur l’incompétence notoire du bonhomme.. A son arrivée en 2008, le diocèse de Laval disposait de 12 millions d’euros placés sur des comptes …..Dix ans après, il ne reste plus rien et le diocèse de Laval a demandé la somme de 1,2 millions d’euros à la Région Apostolique de l’Ouest. Parce que Monsieur Scherrer veut un nouvel évéché et il veut surtout se refaire la cerise sur les bâtiments des sœurs expulsés qu’il pourra récupérer et revendre… S’il reste encore 15 ans en Mayenne …Le diocèse est mort !

  9. de Lapomarede

    Mon Dieu que c’est beau la Charité
    je crois que je vais me convertir à l’islam…mais je ne sais pas encore si ce sera chiite ou sunnite

  10. GOURAND

    de Lapomarede. Si vous n’avez d’autre réaction que celle de vous convertir à la religion du démon, c’est que avez bien peu de convictions catholiques. Avez-vous perdu la raison pour vous tourner vers les idoles ? Tout à fait affligeant.

    • Etienne

      M./Mme de Lapomarede écrit ça pour rigoler. Cela se voit comme le nez au milieu de la figure.

      Ce qui est “affligeanté”, c’est le comportement de tant “d’autorités dans l’Eglise” qui se comportent comme de vulgaires sectaires.
      Et ça ne date pas d’hier. On n’a pas oublié comment on nous a imposé brutalement un lot de chicanes pseudo-oeucuméniques, pseudo-conciliaires.

  11. Le pape François, c’est le pape de la miséricorde et du dialogue, n’est-ce pas ?
    Le sort de ces pauvres soeurs est scellé depuis longtemps. Ou bien elle se soumettent ou elles seront broyées comme l’ont été les Frères Franciscains de l’Immaculée.

  12. Jean-Jacques

    Oui – pour une fois – il convient de lire Golias de cette semaine. Il y a un très bon article de 4 pages où tout est bien décortiqué et expliqué…et qui est favorable aux sœurs. Il y a une presentation de cet article sur le site de Golias

  13. Arthur PAUL

    Si, en tant que religieuses, elles se durcissaient moins sur leurs positions, sans doute qu’on en n’arriverait pas là. Un esprit d’ouverture est vraiment requis de leur part. Prions pour elles

  14. LAUNOIS Simon

    “Une injustice commise quelque part est une menace pour la justice dans le Monde entier” !!!
    Refuser une sanction injustifiée, relève-t-elle de la désobéissance ?
    L’article 1146 du droit canon précise “Tous les fidèles et en premier les évêques, s’efforceront de leur mieux, dans le respect de la justice, d’éviter autant que possible les litiges au sein du peuple de Dieu, et de les régler au plus tôt de manière pacifique” ; Article non appliqué dans cette situation, pourquoi ?

  15. Ns vivons la crétinisation par contact !
    Voir la videos du Bau de Bourges. Niais à souhait. Le commentaire du jeune est remarquable et devrait faire l’objet d’oscar !
    La persécution des religieuses n’est pas nouvelle. Les ” tribuns ” qui pensent diriger la Barque sont mortiferes, suiciderent aussi. Leur haine du sacré est telle qu’ils vomissent la Tradition et les Racines Xtiennes de la France. Car, ils ne croient qu’en leur petit égo !
    Les fideles sont habitués a ce taire. Ils devraient réagir en refusant de payer ( la quête ) et d’engraisser ses suppôts de satan. Il faut comprendre que Rome a perdu la Foi. Mais cela ne signifie pas que le Xt a abandonné son Eglise.
    L’Eglise est l’ensemble des baptisés, liée par le dépôt de la Foi aux Apôtres et aux Pères. Ces religieuses doivent choisirent la fidélité à la Foi au Xt, pas aux caprices débiles des apostats de tout bord. Elles n’ont pas le droit de se laisser dètruire par une hiérarchie ayant perdue toute légitimité. Nul ne peut annuler une profession religieuse s’il ne respecte pas la plus authentique Tradition . Il en va de la liberté de conscience. L’on fait moins de bruit pour les prédateurs pédophilie qui pouvaient trouver “miséricorde” et compassion chez certains prélats. Ms des soeurs peuvent etre traitées comme du bétail. Honte à ces messieurs.

  16. Dupont

    Le fanatisme détruit la religion le fanatisme c’est les sépulcres blanchis , c’est ceux qui donnent une grosse aumône contrairement à la veuve le fanatisme est le contraire du christianisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *