En Une

Paris : Mgr Aupetit exige le pass sanitaire après le pass liturgique ?

Commentaires (8)
  1. JPJL dit :

    l’exigence abusive du pass sanitaire est punies mêmes peines que le refus d’exiger le pass quand c’est légal !!

  2. David dit :

    Aupetit n’a pas la moindre foi en D. Comme son nom l’indique, et de plus il méconnaît la loi.

  3. rocheteau dit :

    mais enfin qu’est-ce qu’il lui prend à Monseigneur Aupetit ? au mieux et à la solde de Macron ? le pass = anti liberté est immoral ! c’est un abus de l’autorité gouvernemental ! pas compréhensible qu’un EVEQUE réagisse comme ça !

  4. Gabrielle dit :

    Que Monseigneur AUPETIT s’occupe donc du salut des âmes et des Saintes Messes. Cet ancien aumônier des Armées, a-t-il été visiter les soldats et au besoin leur donner les sacrements ???? Que nenni. Pourquoi donc faudrait-il lui obéir pour un pass sanitaire après le coup fatal donné à la liturgie de toujours ? Il a les pieds dans l’enfer et voudrait entraîner les fidèles dans cette course contre Notre Seigneur Jésus -Christ, Un Evêque a a posé la question , il y a quelques mois, «  » » » »doit-on suivre le pape françois dans ses dérives ou suivre le Christ et en mourir pour lui, s’il le faut. » » »

  5. François-Xavier dit :

    Le souci est qu’il n’est pas possible d’entrer dans l’enceinte de la Pitié-Salpetriére sans le pass, hors La Chapelle est au cœur du centre hospitalier

  6. Courivaud dit :

    Sans doute, les arguments avancés par Mgr Aupetit, ancien médecin, pour imposer de façon aussi intempestive le passe sanitaire sont fallacieux, mais il me semble que ce comportement révèle un état d’esprit lamentable chez des prélats censés gouverner les diocèses sinon l’Eglise universelle : l’absence de magistère cohérent, précis et raisonnable sur :
    – le sens à donner à cette crise sanitaire (est-ce une punition ?est-ce dû aux négligences et aux défaillances de ceux qui nous gouvernent ? présente-t-elle un caractère providentiel) ;
    – la manière dont il faut protéger non seulement le droit à la vie au regard de certains principes éthiques, mais aussi les libertés nécessaires à l’homme dont la dignité doit être respectée ;
    – le danger que représentent certaines dérives de contrôle autoritaire (et médiatiques) exercées sur les personnes, des dérives inspirées par des idéologies meurtrières telles que le transhumanisme ;

    On sait déjà que le pape François 1er ne s’est même pas donné la peine de présenter un magistère, mais alors que dire des évêques ? Il y en 5000 à travers le monde (le chiffre est à vérifier) et on en trouve si peu capables de dire un parole d’autorité capable de guider les fidèles en ce temps d’épreuve et donner le témoignage « aux hommes de bonne volonté » suivant lequel l’Eglise catholique est capable d’être experte en humanité.

    Mais ce silence, cette carence ne vise pas seulement les prélats dont l’esprit « conciliaire » est notoire, mais aussi les évêques « traditionnels » de toute obédience, à quelques rares exceptions près dans les deux cas.

    Il va falloir prier pour que le saint Esprit redonne ses sept dons aux évêques et in fine au pape actuel, mais il revient à nous, fidèles, d’exiger d’eux tous une parole d’autorité en cette matière et pour cela nous devons en prendre les moyens concrets.

    Ah ! nous sommes bien loin de saint Charles Borromée, cardinal mais aussi évêque de Milan, s’étant mis au service de ses fidèles pendant la terrible épidémie de peste de 1576 :

    https://blog.ilgiornale.it/franza/tag/san-carlo-borromeo-1538-1584/

    (je dispose d’une traduction que je remettrai à qui le souhaite)

  7. noelle dit :

    « aimez la pauvreté et le SILENCE » – « les pretres devraient s’occuper uniquement des choses de l’Eglise »- les personnes qui servent Dieu ne doivent pas suivre la mode. l’Eglise n’a pas de modes.notre Seigneur est toujours le même »
    paroles de Sainte Jacinthe de Fatima pendant son séjour à l’hopital de lisb onne à la fin de sa v ie

    monseigneur Aupetit me déçoit beaucoup, il n’est hélas pas le seul… et tous -pape, éveques et pretres- feraient bien de « réétudier Fatima!!!

  8. Piezo dit :

    il est inéluctable que l’institution disparaisse ; elle est entre les mains de ceux qui en font une carrière personnelle en imposant une fausse théologie personnelle pour un monde sans DIEU et sans les mystères du CHRIST. et donc une apostasie sans fin.
    Il est logique et naturel que les chrétiens qui se sentent sur la voie définie depuis ST PAUL ST AUGUSTIN, et d’autres grands témoins tournent les talons. La FFSSPV aura la lourde mission de renflouer une épave.
    A GRENOBLE – où j(ai vécu – l’évèque poursuit les actes de MATAGRIN que je n’ose qualifier ici

Traduire le site »