En Une

Abus sexuels du clergé : la CORREF prend des décisions pour les victimes et les ordres religieux

Commentaires (8)
  1. Dominique Morin dit :

    A part une Soeur, tous ont choisi l’habit civil, dont la dominicaine Véronique Margron.
    Cela dit quelque chose de leurs choix doctrinaux et spirituels actuels.
    Or, il se trouve que la période concernée, avec une inflation de chiffres très contestable, est celle ou le port de l’habit, la rigueur doctrinale dont le célibat et la chasteté ont été remis en cause dans les grandes largeurs. Il est difficile de ne pas y voir un rapport avec la perspective de dérive de certains prêtres et religieux livrés à eux-mêmes voire de prédateurs entrés dans séminaires et noviciats sans le nécessaire discernement traditionnel. Freud partout, ce n’est pas pareil. Même la confession était remis en cause.

  2. ROYAL dit :

    Tous habillés en civil… S’il n’y a plus de signe distinctif d’un état religieux, alors il ne faut pas s’étonner des abus sexuels. La désacralisation de l’Eglise et de son clergé, fortement encouragé par Vatican II, donne décidemment bien de fruits pourris.

  3. Père gruber dit :

    La COnférence des Religieux et REligieuses de France, comme la Conférence des évêques, n’a aucune autorité dans l’Eglise Catholique (cf. le Motu propprio de saint Jean-Paul II). J’avais légué tous mes biens à la Fondation des Monastères; je me pose la question: pourraient-ils servir à indemniser des victimes. Je supprime ma donation.

  4. L’habit religieux, saint Paul VI l’a rappelé, fait partie du témoignage évangélique.

    Il faut un s à fonds quand il s’agit de sous (s pour sous)

  5. Justine dit :

    Quel look ! … ces « religieux » !
    Conciliaire air du temps,
    le moche de rigueur.
    C’est décevant et désolent.
    Ya pas que la morale, le physique aussi.

  6. Gabrielle dit :

    comme vous devez penser «  »quelle bande d’hypocrites » pour les croire il aurait fallu que ce clergé remette la soutane et les sœurs leur habit religieux d’autrefois »depuis le temps..Vatican II
    à Fatima, Notre Dame avait dit à Jacinthe « l’Église aura des modes qui offenseront Notre-Seigneur. ». Là nous sommes à l’abomination de l’abomination, des religieuses en civil ? Mais qu’elles rentrent ailleurs que dans un lieux saints.Elles font la satisfaction des franc-maçons, relire le livre de Marie Carré « Mémoires d’un Anti-Apôtre »c’était écrit et prévu depuis 1954.
    A NEVERS, il y a 20 ans, les quelques sœurs restantes, exigèrent d’avoir un studio en ville.D »ailleurs c’était un maghrébin qui montrait la Chapelle , sans y rentrer et l’autre bâtiment où était présentait quelques objets, dont le moule à hosties, très travaillé. Nous n’y sommes pas retournés, à l’époque, la chapelle n’était point bien entretenu; nous avons toujours pensé que Sainte Bernadette serait mieux à Lourdes, dans son Église Natale.Vous remarquerez que l’Évêque (c’est lui qui s’est ainsi nommé) s’occupe plus de vaccins et de la migrations sauvage que de la Parole de DIEU

  7. Dominique Morin dit :

    Soeur Véronique Margron a démontrée une doctrine très personnelle depuis longtemps.
    Je pense qu’elle a aussi été choisie pour ça, ne pas risquer de parler des dérives conciliaires concernant le discernement des candidats au sacerdoce et à la vie religieuse et l’abandon de garde fous qui permettaient d’écarter un candidat à l’affectivité immature, à une orientation sexuelle douteuse, bref à des comportements contraires avec les exigences du sacerdoce et de la vie religieuse.

  8. Kevin dit :

    On dirait un show pour la nouvelle messe dans la ligne rite Paul6 nouvelle liturgie.
    Ce n’est pas charitable de nous repasser cette photo !
    Une fois c’était déjà trop !

Traduire le site »