En Une

Le cardinal Ouellet accusé d’agressions sexuelles

Commentaires (11)
  1. Jean dit :

    Aucune surprise!

  2. Père Gruber Doct Theol dit :

    Ce cardinal avait exigé la démission de Mgr Gaschignard de l’évéché de Dax, alors que l’enquête a prouvé dans les jours qui ont suivi que Mgr Gaschignard n’avait rien fait de répréhensible. ¨Plusieurs autres abus de pouvoir de sa part… Ce cardinal doit être immédiatement renvoyé lui aussi: même poids, même mesure.

  3. Justine dit :

    Ça aurait été criticable s’il avait papouillé un mec, même si la mode est branchée prosodos !

    Mais papouiller une dame sans son accord et succomber à la tentation si elle est jolie, si se sont de très mauvaises manières pour un cardinal, c’est moins grave et plus compréhensible … la jalousie est un vilain défaut … il semble qu’elles étaient plusieurs rivales à se disputer ses grâces …

    Maintenant qu’avec Bergoglio on prévoit de plus en plus de femmes dans les sacristies les feux de l’amour deviendront l’ordinaire …

  4. Il y a plus aguicheur que les rombières de sacristie !

  5. Denis dit :

    1 Timothée 4
    4:1 Cependant, la parole inspirée dit clairement que dans les périodes à venir quelques-uns abandonneront la foi, faisant attention à des paroles inspirées trompeuses et à des «« enseignements de démons »»,
    4:2 par l’hypocrisie d’hommes qui disent des mensonges, étant comme marqués au fer rouge dans leur conscience ;
    4:3 «« interdisant de se marier »», ordonnant de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour être pris avec action de grâces par ceux qui ont foi et qui connaissent exactement la vérité.
    ———————-

    Quand j’ai citer ces versets à un diacre, il a déménagé à 700 km.

  6. TD dit :

    Justine une personne consacrée qui se livre au péché de la chair commet aussi un sacrilège.
    C’est une profanation du sacerdoce.
    Le seul point ou vous avez raison est de constater que le Vatican moderniste est un cloque d’impureté qui attire la malédiction de Dieu.
    Tous ces cardinaux et évêques modernistes et dépravés sont maudits et prennent le chemin de l’Enfer..

  7. Patrick BUISINE dit :

    Vous plaisantez, sans doute ?
    Je vois mal le clan bergoglien se priver d’un seul électeur en vue du prochain conclave…

  8. Marcus dit :

    Il s’en est pris aussi à Mgr Rey via son pote Aveline.Cela dit, s’il est hétéro, ses pince-fesses sont déjà plus acceptables.

  9. Justine dit :

    @ Philippe de Geofroy – Il m’est arrivée cette année d’aller à deux messes Paul6 parce que j’étais loin d’une église pour assister à la Messe traditionnelle catholique.
    D’ailleurs dans l’assemblée, les hommes c’était pas mieux, shorts, débardeurs et … brouhaha …

    Ne parlons pas de la liturgie ! Et le moment de l’eucharistie avec le prêtre en face ! Personne ne se met à genoux et d’ailleurs si vous le faites vous ne pouvez pas voir l’élévation mais que les derrières des gens devant vous, et puis on vous regarde en se demandant qu’est ce que vous faites !

    Comme dit ma mère, c’est un spectacle affligeant et misérable qui empire avec le temps, depuis le concile l’esprit n’est plus le même, on ne sait plus prier et se tourner vers Dieu, c’est comme la mort de l’âme, du respect et de l’adoration pour le Christ qui n’a plus sa place.

    Je pense finalement qu’il vaut sans doute mieux que pour la « messe » Paul6 ils aient relégué le Christ dans un coin, sur le côté ou en bas sous une fenêtre comme je l’ai vu, pour lui éviter … de voir et d’entendre …

    Je crois que beaucoup de prêtres catholiques sont très malheureux et que ce n’est pas fait pour encourager et intéresser les jeunes qui sont sérieux pour se faire prêtres.

    Quant au Cardinal Ouellet n’est pas pour une rombière qu’il a succombé mais pour une jeune stagiaire …

  10. Arome dit :

    Bonjour Justine,

    la rituel de la messe est régi dans l’Eglise par la Présentation Générale du Missel Romain (PGMR pour les intimes). Oui le sens du sacré semble douloureusement absent de la plupart des liturgies paroissiales, entièrement d’accord avec vous sur ce point. Ce n’est pas en accord avec les textes de Vatican II, que je vous encourage à lire pour l’opposer à ce genre de dérive.

    Vous gagneriez des alliés en progressant par étape.
    1ere étape : au nom des textes sains de Vatican II, militer de toutes vos forces pour faire restaurer la dignité de la liturgie
    2e étape : sans avancer à priori la conclusion, militer pour qu’on fasse un bilan objectif de la réforme liturgique et de son appilcation. POurquoi une telle chute des effectifs et des vocations ?

    Ce sont des questions bonnes et légitimes. Si vous avancez tout de suite en clamant vos propres réponses (hasardeuses, il faut bien le dire), vous vous identifiez tout de suite comme idéologue et vous fermez la discussion avant qu’elle ait commencé. En posant des questions, et en demandant fortement des réponses, vous faites oeuvre utile pour l’Eglise. J’espère que vous saisissez la nuance. Et vous mobiliserez toutes les forces vives et saines de l’Eglise. Rappelez-vous qu’elle est dépositaire des promesses du Christ. Les portes de l’Enfer ne prévaudront pas, cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de combat à mener (et partir en claquant la porte apporte rarement la victoire).

    Bien à vous,

    @TD

  11. Arome dit :

    Bonjour TD :
    “le Vatican moderniste est un cloaque d’impureté”. Il semble qu’on fasse beaucoup d’heures sup dans certaines Congrégations, pour des motifs pas vraiment légitimes. C’est un désastre, une honte, un déshonneur, un outrage au Christ et à Son sacerdoce, une atteinte à la réputation de tous les saints prêtres.

    Cela étant, sans minimiser en rien la responsabilité de ces messieurs, la situation à la cour pontificale entre le IXe et le XVIe siècle, franchement, même si les déviances étaient plus hétérosexuelles que maintenant, ce n’était pas brillant non plus.

    On ne voit pas trop ce que l’adjectif moderniste vient faire dans cette affaire : il n’a pas de valeur causale, et il risque de vous enfermer dans vos propres raccourcis. Ce n’est pas sain pour l’esprit, ni pour l’âme.

    Bien à vous,

    PS : unissons nos voix pour réclamer au moins une police pontificale et une justice pontificale, pour déceler et traiter les cas d’incohérence comportementale des prêtres vis-à-vis de la dignité de leur sacerdoce, et déterminer les sanctions appropriées. Il faut que ces horreurs débouchent sur des ACTES positifs, et pas seulement une énième manifestation stérile de bile.

    Union de prières,

Traduire le site »