Le cardinal Maradiaga et le “mariage homosexuel”: “les hommes politiques de bon nombre de pays craignent le lobby gay”

Download PDF

Dans un entretien donné à parismatch.com, le cardinal Maradiaga, considéré par les observateurs comme le véritable “vice pape” (la journaliste l’interroge d’ailleurs sur l’étiquette de “Premier ministre bis”), se confie sur certains sujets. Le ton reste assez consensuel et le cardinal est interrogé sur différents aspects: style de vie du pape François, réforme de la curie romaine, pauvreté, etc. En revanche, le récent synode romain ou les divorcés dits remariés ne figurent pas parmi les sujets traités. Mais on peut relever quelques propos assez tranchants sur des questions souvent abordées sous le prisme du politiquement-correct.

À la question de savoir si le cardinal croit proche le mariage des prêtres, il répond notamment:

je ne pourrais pas entretenir 150 prêtres diocésains s’ils avaient une famille.

Sur la question du “mariage gay”, on notera une petite pique lancée aux hautes autorités internationales, notamment onusiennes:

C’est un sujet international récurrent, car les hommes politiques de bon nombre de pays craignent le lobby gay, qui représente un réel poids électoral. Le plus affligeant est que l’Onu, dont la première vocation devrait être le maintien de la paix et de la sécurité internationale, soit aujourd’hui une organisation en faveur de l’avortement et du mariage gay.

On ne peut que regretter que les différents promoteurs (et laudateurs) du pape François ne soient pas aussi critiques que le cardinal Maradiaga, dont on saluera la liberté de ton. Mais il est vrai que le cardinal Maradiaga n’est pas issu des métropoles occidentales boboïsantes… Des paroles que Mgr Bonny pourrait reprendre (ou, à défaut, méditer…) ? S’incliner devant certains lobbies est une attitude qui est malheureusement loin d’être réservée aux seuls hommes politiques…

 

 

 

3 comments

  1. Castafiore

    “Je ne pourrais pas entretenir 150 prêtres diocésains s’ils avaient une famille”.

    Ceci, Monsigneur, ce doit être ce qu’on appelle une pirouette !

    Et qu’est-ce que vous imaginez que font nos familles pauvres ???
    Et le voeu de pauvreté ?
    Et de quel revenu faut-il bénéficier pour être une bonne famille chrétienne ???

    Et condamner la contraception, est-ce une mesure vraiment économiquement raisonnable ?

  2. Otto

    La raison pour le célibat n’est pas l’économie. Ce sont maintenant les fidèles qui doivent s’occuper de la catéchèse des évêques? Wow…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *