En Une

« Nous n’avons aucun pouvoir sur les instituts religieux », avoue la CORREF

Commentaires (4)
  1. JPJL dit :

    Les fidèles catholiques en ont surtout marre de faire des dons et des legs pour financer les dégâts causés par les turpitudes de pr^rtes et évêques qui ont failli à leur mission et continuent à vivre à l’abri de tout besoin . C’est aux coupable de payer et s’ils n’ont pas les moyens ils peuvent être mis autravail !

  2. Anne Chauvin dit :

    Je m’autorise de partager ce qui suit….d’autant plus que j’assiste et participe à la Messe de Paul VI, seulement voilà quelques réflexions qui me laissent penser que tout n’est pas très honnête dans les réponses de MADAME Margron….forcément puisque visiblement son état de religieuse n’est pas assumé ! Or Le bleu, le gris, le blanc – ou autre couleur discrète – et Une Croix pourrait rendre explicite sa vocation, son état de vie et son apostolat ?! Mais non, l’habit ne fait pas le moine, ni plus rien du tout.

    Larmes de tristesse devant Mgr Aupetit qui, avec la CEF ont choisi un franc-maçon notoire ayant validé, comme président du conseil d’état, la mort atroce de Vincent Lambert ,martyr, et aujourd’hui qui a trouvé la béatitude éternelle.
    Mais bien sûr, l’équipe de Mme Margron préfère réserver principalement ses [ foudres aux congrégations religieuses suspectées d’être trop respectueuses de la Tradition et de la messe tridentine, plutôt qu’au contrôle de la discipline et la prévention des abus dans les congrégations ].
    Et permettez moi de me soucier du sort de sœur Marie Ferréol…qui semble plus qu’injustifié, lié de surcroît à la jalousie….mais les informatrices de Mgr Ouellet ont peut-être plus d’affinités avec lui, sur le sentiment religieux traditionnel.
    La Tradition forme ses prêtres dans la théologie morale, la liturgie, la philosophie, le bréviaire ….bref que du solide ;
    Les séminaristes diocésains vont être passés sous les fourches codines des laïcs femmes, de la psychologie et des intérêts sur les sujets sociétaux. Le reste sera de surcroît !
    Les églises sont vides dans les départements ruraux …et hors des villes ; mes entrailles de mère en sont retournées…
    Mais les plus – progressistes – des évêques se sont, semble-t-il, jetés sur Traditionis Custodes pour régler – forcément ? – leurs comptes avec la Tradition….Que font donc Mgr Aupetit et la CEF ?
    Certainement ai-je été trop longue….une dernière question :
    « La MISSION des Âmes Sacerdotales, n’est-elle pas le SALUT des Âmes ? ? ? » juste, comme ça !

  3. Encore un mensonge de Magron ! Quand qielqu’un se présente pour une commission à la MSM , l’EMI etc , si cette personne lui déplais , elle FORCE un ou une supérieur majeur à présenter , au nom de le Corref , un candidat de son choix ! Cela a été mon cas : évincé par la Corref !

  4. Marek dit :

    « Si un Institut doit vendre des biens, il le fera », nous assène Soeur Magron. Votre commentaire à vous, RC, est surprenant. Qui va « dormir tranquille » ? Les responsables des Congrégations contraintes à vendre leurs biens et qui n’en peuvent mais, ou les sodomites répertoriés qui n’auront pas un sou personnel à verser ? Cela rappelle 1792 puis les acquéreurs de biens de l’Eglise. Certains ont restitué ces biens mal acquis, mais pas tous. Personnellement, si j’en « ai marre », c’est des prélats irresponsables et laxistes. Preynat n’était pas sodomite mais papouilleur. Je ne sais si sa soeur, qui l’héberge, est disposée à vendre deux ou trois bibelots à un brocanteur.

Commenter

Votre courriel ne sera pas public. Les champs requis sont marqués : *

Traduire le site »